Etude et Information sur les programmes d'interventions climatiques et atmosphériques ( EIPICA ).

Monsieur Méziane RAHEM  (EIPICA)

59000 LILLE  REGION NORD-EST  FRANCE

Mail : bondeville@numericable.fr 

MEMBRE DE LA QUADRATURE DU NET

MEMBRE D'AMNESTY  INTERNATIONAL " FRANCE "

MEMBRE DE L'ECOLE DE PHILOSOPHIE D'EPINEUIL LE FLEURIEL

 

 http://www.flickr.com/photos/mezianerahem/    

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

En tant que fondateur d'EIPICA et membres de la Dissidence Française, j' attire votre attention sur le sujet ci-dessus mentionné, et vous apporte les informations issues de nos observations et recherches sur ce phénomène, de plus en plus préoccupant.

 

 Bon nombre d’entre vous ont déjà reçu individuellement des dossiers émanant de citoyens de toute la France et de membres de notre association. Aujourd’hui, c’est à l’ensemble des Députés, Eurodéputés français et des Sénateurs que nous nous adressons : en dépit du déni des instances officielles jusqu’à présent, nous vous prions de vous pencher sur ce problème et de bien vouloir constituer une Commission d’Etude Parlementaire à ce sujet.
Permettez-nous de vous faire part des observations et témoignages émanant de nos adhérents et sympathisants de toutes les régions de France, depuis 2002. Nous formons un réseau de citoyens sur l’ensemble du territoire, réunis par l’observation, l’indignation, le questionnement et l’inquiétude devant ces traînées longues qui peuvent rayer le ciel d'un bout à l’autre de l’horizon, larges, épaisses, émises par des avions qui volent en escadrilles ou se succèdent sans cesse et dessinent des quadrillages, des croix, des ronds et autres formes insolites qui défigurent le ciel. La fréquence de ces manèges est totalement aléatoire mais ils se produisent simultanément au-dessus de tous lieux de France, sinon d’un quart ou d’une moitié du territoire national, et très fréquemment (quasiment tous les jours), ce qui exclut l’hypothèse, parfois avancée comme justification, qu’il puisse s’agir de vidange des fonds de réservoirs, ce qui est un phénomène bien distinct.

 

Première constatation: l’apparence des traînées d’avions a beaucoup changé, et ceci subitement, à partir des années 2000-2002, selon les régions. Jusqu’en l’an 2000, nous voyions les traînées de condensation d'avions, courtes, fines, émises en haute altitude, s’évaporer rapidement et cela ne nous a jamais paru anormal, ni inquiétant. En revanche, ce que nous voyons depuis 2002 dépasse la logique.

 

Deuxième constatation: le trafic civil a certes augmenté, comme l’attestent les bilans des derniers Salons du Bourget, mais cette augmentation n'est pas en rapport avec l'intense circulation aérienne que l'on constate parfois en tous sens depuis dix ans, en-dessous des couloirs civils. Nous avons affaire, en grande partie, comme représenté sur les images ci-jointes, à des traînées émises aussi par des avions militaires. Leur taille apparente permet d’évaluer leur altitude : ils sont de toute évidence en-dessous de 8.000 mètres. Or, et ceci depuis l’an 2000, les avions civils sont tenus de voler au-dessus de cette altitude (auparavant 4.000 mètres). Dans les campagnes, on entend leur bourdonnement quasi incessant, que le ciel soit couvert ou dégagé, ce qui, outre leur nombre, trahit également leur faible altitude. Aux jumelles ou au télescope, leur couleur, le plus souvent noire ou kaki ne fait aucun doute quant à leur fonction et l’on peut même distinguer sur certains la marque de l’OTAN. Officiellement, cette circulation n’existe pas puisque, lorsque nous interpellons les pouvoirs publics, la Direction Générale de l’Aviation Civile et les services de météorologie, les réponses que nous obtenons ne concernent que la condensation des gaz issus des moteurs des avions de ligne ou les épandages agricoles - préoccupants eux aussi 3. Ces phénomènes-là sont complètement étrangers aux faits que nous évoquons sur la base de nos observations quotidiennes.
En réponse à nos questions, ces mêmes institutions prétendent que de la condensation à basse ou moyenne altitude est maintenant possible et émanerait des avions de ligne alors que les avions dont nous parlons ici (militaires) sont au-dessous de 8.000 mètres et qu’il n’y a aucune raison pour que cela soit apparu du jour au lendemain. S’il n’y avait que les résidus d’un kérosène sans additif, ce n’est pas à cette altitude que devrait se produire le choc thermique justifiant la condensation. De plus, les avions qui émettent ces traînées le font par les ailes et non par les réacteurs !
Des témoignages de pilotes militaires recueillis parmi nos proches confirment cette réalité : ces manœuvres ont porté le nom de « guerre non-conventionnelle » au début des années 2000. Nous ne savons pas s’il en est toujours ainsi : selon d’autres témoignages plus récents, les pilotes qui effectuent ces épandages sont convaincus de mener une mission utile concernant le «réchauffement climatique », ce que  nous discuterons ci-après.

 

Troisième constatation : l’apparence du ciel a, elle aussi, beaucoup changé, subitement à partir des années 2000-2002, selon les régions.
Ces traînées s'effilochent en nuages fibreux ; quand le ciel est dégagé, il devient laiteux, nimbé d’un voile artificiel, persistant et blanchâtre. Lorsqu’il y a des nuages, ceux issus de ces traînées s’y mêlent et produisent, en quelques heures, des sortes de tubulures gris-violet, plus ou moins foncées, voire noires, en longues strates parallèles à l'horizon; de nombreuses photos et vidéos sont disponibles à ce sujet.  Bon nombre de ces traînées salissent durablement le ciel et affectent la couleur des nuages. C’est au moment des levers et des couchers du Soleil que cela est le plus flagrant, les couleurs étant fortement accentuées, dans des ciels bariolés comme on n’en voyait jamais au 20ème siècle. De nouveaux types de nuages sont également apparus dans les nomenclatures de nuages éditées depuis l’an 2000 4… L'effet de ces épandages sur la météorologie locale est directement observable: par beau temps, le bleu profond du ciel est de plus en plus rare, et l’on perçoit que l’atmosphère est subitement plus chaude, plus lourde et plus éblouissante. Par ciel couvert, quand le baromètre remonte, les brouillards persistent de plus en plus longtemps. Ainsi, la chaleur est augmentée par beau temps et diminuée par mauvais temps. Nous observons également qu’après des pluies, le sol se dessèche beaucoup plus vite qu’à l’époque d’avant l’an 2000, où l’on ne voyait pas de tels épandages.

 

 

Quatrième constatation : Bien que la circulation entre 2.000 et 8.000 mètres ne soit effectivement pas du ressort de la DGAC, celle des avions de ligne, par contre lui incombe : or, nous avons constaté plusieurs anomalies au sujet de certains vols : nous avons observé, lors de récents voyages en avion, que d’autres avions en vue, laissaient des traînées bien longues ; qu’une couche opaque semblait persister aux alentours de 10.000 mètres, ce qui n’était pas le cas il y a quelques années ; que, de certains aéroports, des avions partaient ou arrivaient sans passager ; ou que des avions décollaient ou atterrissaient alors qu’aucun vol n’était annoncé. Nous avons également constaté que, à nombre égal de passagers transportés, le budget carburant des compagnies «low cost»,  était quatre fois moindre que celui des compagnies classiques. Le prix du kérosène n’est-il pas le même pour tous ? Cela nous pose question.

 

 

Etudes de référence et informations officielles
Sur ce problème, censé ne pas exister, les rapports officiels assimilent délibérément toutes les sortes de traînées d’avions à des «contrails ».
Cependant une étude d’experts professionnels en aéronautique, le rapport Case Orange 5, établit sans ambiguïté, que les «chemtrails» se distinguent nettement de ce qu'on appelle les «contrails» (les traces normales de condensation laissées par les avions circulant à haute altitude, supérieures à 8.000 m, fines, courtes et qui disparaissent rapidement); ce rapport confirme ce que nous observons et fait état :
• de la circulation d’avions militaires à des altitudes bien inférieures qui produisent les traînées particulièrement suspectes que nous venons de décrire. Le rapport analyse finement les traînées de condensation émises par les avions militaires: leur carburant est moins raffiné que celui des avions civils et peut donc occasionner davantage de condensation et à des altitudes moindres. Cette distinction est d'autant mieux mise en évidence que les quadrillages et autres tracés auxquels nous assistons ne sont pas justifiables par ce fait.
• de traînées émises par des avions civils, au-dessus de 8.000 mètres, lesquelles contiennent des produits qui, ajoutés au carburant, peuvent être brassés dans la haute atmosphère jusqu’à quatre ans avant de retomber au sol. 
On nous parle du réchauffement planétaire dû au CO2. Nous observons pourtant en premier lieu, depuis 2002, l'influence réchauffante et asséchante de ces épandages sur notre météorologie locale ; or de cela, il n’est jamais question. Tout au plus voit-on des études  sur l’assombrissement du ciel dont la cause est attribuée à l'augmentation dans l'atmosphère du taux moyen d'aérosols issus entre autres des résidus de condensation des avions, lesquels provoquent la formation de nuages ou de voiles nuageux et ont pour effet de diminuer le rayonnement solaire au sol et d’entraîner par là même un rafraîchissement des basses couches atmosphériques.
On en déduit donc officiellement que les traînées d'avions – ces « contrails persistants » ainsi pudiquement désignés, ont un effet refroidissant sur le climat.  C’est ce que prévoit cette nouvelle techno-science, la « Géoingénierie », de l’anglais « Geoengineering », terme apparu dans le vocabulaire depuis une dizaine d’années, qui a pour objet de modifier l’environnement à l’échelle planétaire.

 

 

La géo-ingénierie, une réalité d’aujourd’hui 6
En France, beaucoup de nos concitoyens disent encore qu’on ne peut pas modifier le climat. Or cela fait plus de 60 ans que des brevets militaires et civils, publics et privés sont déposés à des fins d’ensemencement des nuages, de modifications climatiques ou d’équipements d’avions pour des épandages; la liste ne cesse d’augmenter 7.
Des programmes de modification de l'environnement tels que le Projet Cirrus (1947), Storm Fury (1962-1983)8, l'Opération Popeye (1966-1972) ont bel et bien déjà existé officiellement. 
En 1977, la convention ENMOD, a limité les manipulations délibérées de l’atmosphère en cas de guerre ou de conflit tout en les autorisant dans un but «pacifique»9. Le terme « techniques de modification de l'environnement" désigne toute technique ayant pour objet de modifier - grâce à une manipulation délibérée de processus naturels - la dynamique, la composition ou la structure de la Terre, y compris ses biotes, sa lithosphère, son hydrosphère et son atmosphère, ou l'espace extra-atmosphérique.»(Enmod, Art. 2 et 3)
Le 29 Octobre 2010, à Nagoya – Japon, lors de la Conférence des 193 parties à la Convention des Nations Unies sur la diversité biologique (CDB), un moratoire  a été demandé sur les projets et les expériences en géo-ingénierie par Tuvalu, les Philippines, le Costa Rica, le Groupe Africain, la Suisse, le groupe ALBA10, la Grenade, Greenpeace, Climate Alliance et ETC Group. Ce moratoire s’insère dans un des trois chapitres de cette convention que les parties sont tenues de signer d’ici le 1er Février 201211.   Ainsi, « toute expérimentation, privée ou publique, ou tout aventurisme visant à manipuler le thermostat planétaire constituera une violation de ce consensus soigneusement élaboré dans le contexte des Nations Unies ». La France a signé cette convention le 20/09/2011.
La rédaction de ce moratoire a été motivée par une série de projets futuristes, étudiés publiquement par des scientifiques comme David Keith12 ou Ken Caldeira13, soutenus par des institutions telles que le Council of Foreign Relations (CFR)14,  Bill Gates, ou encore par l'American Association for the Advancement of Science (AAAS)15, discutées par la Royal Society de Londres16, et suivies de près par l'ETC Group17. Ces programmes visent à renvoyer vers l’espace un pourcentage du rayonnement solaire par des interventions très risquées à grande échelle dans l'atmosphère, dans l’intention avouée de réduire le «réchauffement climatique» postulé, sans autre forme de procès, comme étant exclusivement dû à l’excès de CO2 et autres gaz à effet de serre.
Les promoteurs de la Géo-ingénierie dénomment cette technique la « Gestion du Rayonnement Solaire » (ou GRS). Cela consiste à injecter des particules de soufre et d'aluminium dans la stratosphère afin de confectionner un écran réfléchissant aux rayons solaires, s’inspirant pour cela de l’effet refroidissant induit par l'éruption du volcan Pinatubo en 1991. Il est inquiétant que des concepts à ce point ultra-simplistes aient le vent en poupe. Un peu de bon sens suffit à comprendre que cela ne peut en rien régler la situation, bien au contraire : le soufre mute en acide sulfurique lequel détruit la couche d'ozone ; ceci impacte la configuration des précipitations, les rendant moins abondantes, modifie le ph des sols, affecte l'ensemble de l'écosystème mais aussi notre système immunitaire.
L’incohérence est tout simplement flagrante ; en diminuant le rayonnement solaire au sol, on limite la photosynthèse et donc l’absorption du CO2 par les végétaux et sa transformation en oxygène, ainsi que la synthèse de la vitamine D très importante chez l'être humain18!
Le GIEC, qui fait référence au sujet du climat, est régulièrement entaché de scandales, révélant la falsification ou l’occultation de données; il peut être bon de revenir sur la genèse de cet organisme, consultant exclusif des instances gouvernementales en matière de climat, créé par ces mêmes instances…
Alors…
Allons-nous laisser, sans rien dire, des avions épandre délibérément jour et nuit dans l'atmosphère, des particules de produits chimiques divers, alors que cela a un impact notable sur le climat, les sols, l'eau, l'air et la santé de tous les êtres vivants ?

 

 

Nous respirons tous le même air. Or, l'Air, tout comme l'Eau font partie des biens communs de l'Humanité.
Nous sommes tous concernés, sans aucune exception.
Pour mener cette étude, il faut également aborder les programmes d’étude de la ionosphère : notamment les programmes militaires d’armes électromagnétiques comme HAARP (américain), SURA (russe), mais aussi le programme civil européen-sino-japonais EISCAT 20, qui produit les mêmes effets : leurs émissions d’ondes VHF et UHF excitent (donc chauffent)  la ionosphère laquelle répercute en retour des ondes VLF et ULF dont l’effet est celui d’un four à micro-ondes .
La plupart de ces stations sont situées autour de l’Arctique, la première ayant vu le jour à Gakona (Alaska) en 1993. Il semble justifié de se demander si cela n’a pas une influence sur la fonte de la calotte polaire arctique ; de même, un indice notable à ce sujet est que la calotte Antarctique, elle, ne diminue qu’autour de la zone américaine, où se trouve effectivement une autre station HAARP .
Nous sommes en droit de nous interroger sur le contenu réel de ces épandages aériens mais aussi de nous questionner sur les conséquences des manipulations du climat, sachant que celles-ci perdurent depuis de trop nombreuses années sous couvert du Secret Défense.

 

 

- Quels sont ces avions qui nous survolent, hormis ceux du trafic civil, identifiables sur les sites radar virtuel22 ou flightradar24 23?
- Les réglementations du transport aérien (civil et militaire) sont-elles  correctement appliquées et respectées, sur notre territoire ? Existe-t-il des recours juridiques contre le non-respect de ces règles et la pollution délibérée issue des épandages aériens ?
- En Europe, et en France, l’épandage aérien n'est-il pas une infraction par rapport à la législation sur le Droit de l’Environnement mais aussi sur le principe de Souveraineté des pays ?
- A l’échelon national, qui donne les ordres ? Les autorisations ? Comment cela est-il géré et contrôlé ? Quelles sont les dépendances à l’échelon international ?
- Des dérogations pour épandages sont accordées par certaines préfectures sans que la population en soit informée : s’agit-il uniquement d’épandages agricoles ?
-En tant que membres de la Dissidence Française , demande au Président de la République, Chef des Armées, d’interdire le survol de notre territoire par les avions de l’OTAN et l’épandage aérien de substances quelles qu’elles soient en vertu du plus élémentaire des principes de précaution. Nous vous demandons également de faire pression pour cela et de le soutenir dans cette démarche.
- Les produits avec lesquels sont régulièrement ensemencés les nuages depuis des années (iodure d'argent, baryum, aluminium) retombent sur nos têtes et s'infiltrent dans nos voies respiratoires, nos muscles, nos os, notre sang, notre cerveau, notre système nerveux et s'accumulent dans l'ensemble des écosystèmes. Des études détaillées ont été réalisées à ce sujet 24.
- Cela n’a t-il aucune influence sur la santé de nos concitoyens, de nos proches, et de nous-mêmes? L'accroissement notable des maladies respiratoires, digestives, neuro-dégénératives et des cancers liés à l'environnement, nous interpelle fortement quant aux effets sur la santé de ces épandages quasi-quotidiens. En effet, ces programmes d'épandages de microparticules chimiques modifient le ciel et le climat, l'air que nous respirons, l'eau que nous buvons, affectent  la biodiversité dans son ensemble, la faune, la flore et la chaîne alimentaire complète impactée sur notre propre sol et par delà les frontières.

 

 

- Faire diligence pour que des prélèvements soient effectués à même les traînées de ces épandages aériens afin d’analyser ce qu’elles contiennent exactement – vérifier notamment la présence de sels hygroscopiques, d'iodure d'argent, de chlorure de sodium,  de particules d’aluminium, de sels de baryum, de dioxyde de soufre, d’acide sulfurique, de strontium, manganèse, fibres de polymères divers, du mercure, dioxyde de titane, du brome, du béryllium, de l’oxyde de thorium, des particules de métaux et même la présence de  globules rouges artificiels, de mycoplasmes, et de spores / mycotoxines et si la présence de telles micro / nanoparticules est normale ou pas.
- Comment sont financées ces opérations ? En France, le budget militaire augmente chaque année alors que celui des services publics connaît de sévères restrictions dont le peuple paie les frais. – Alors que la Bourse du Carbone est devenue très florissante, qui tire réellement avantage de ces manipulations climatiques ? - Enfin, si les media officiels n'en parlent pas, les émissions télévisées, les publicités en particulier, sont peu à peu et subrepticement truffées de ces traînées blanches dans le ciel. Est-ce dû à l’aveuglement et l’ignorance des réalisateurs ; ou y a-t-il derrière cela une volonté d’accoutumer le public, par des messages subliminaux, à un phénomène qui a tout l'air d'une procédure programmée ? Ce phénomène procède sans doute des deux ?
Au regard de ce courrier et des références jointes,  nous nous permettons également de mettre votre esprit critique en éveil et de vous demander si les causes du "réchauffement" climatique sont vraiment celles que l'on veut nous faire croire ?
Tôt ou tard, ces faits seront jugés pénalement. Ces épandages aériens, ces manipulations climatiques  sont une violation des Droits Humains et une violation de l'Intégrité environnementale de la Terre Mère.
J'exige, de savoir ce que sont concrètement ces traînées blanches et de quoi sont-elles composées.
Je demande, que le principe de précaution et le contrôle citoyen soient systématiquement appliqués à la recherche scientifique et aux nouvelles technologies, qu’il s’agisse de nanotechnologies et d’actions sur le climat.
 Je demande, que le moratoire de Nagoya sur la géo-ingénierie du 29 Octobre 2010, adopté entre autres par la France, soit effectivement respecté en tenant compte de la réalité actuelle des interventions de géo-ingénierie en cours. 
Je demande, que nos responsables gouvernementaux abordent la question de manière responsable 25.
Nous demandons expressément que ces épandages cessent.

 

Voici des liens :

 

 

 « Chemtrails » de l’anglais « chemical trails », ce qui signifie : trainées d’avions chimiques (issues d'épandages aériens de produits chimiques).   Une vidéo tout récemment publiée sur YouTube révèle l’existence d’un cours sur les «chemtrails», ainsi nommés, à l’US Air Force Academy en 1990 : http://www.ctbusters.com/home/? p=1366&preview=true


  

  
  Des nuages comme « cirrus fibratus », « cirrus uncinus», … n’existent, dans le ciel, et dans les nomenclatures de nuages, que depuis l’an 2000. Voir : http://www.futura-sciences.com/fr/doc/t/climatologie/d/nuages-en-tout-genre- comment-les-differencier_545/c3/221/p6/

 


  Le rapport Case Orange, présenté le 29 mai 2010 à Gand (Belgique) lors du premier symposium international du Bel- fort Group pour la vérité sur les épandages aériens – Version intégrale en anglais : http://www.scribd.com/doc/35636874/Case-Orange-Chemtrails-BelfortGroup-pdf      ou http://rockastres.org/IMG/pdf/Case_Orange_-_Belfort_Group_VO.pdf Traduction / Français : http://acseipica.blogspot.com/2011/02/rapport-case-orange-traduction.html

 


  La Géo-ingénierie – Gestion du rayonnement solaire expliquée en 10 minutes ! - Extrait du documentaire "Playing God With Planet Earth" : http://www.dailymotion.com/video/xjvl9e_la-geo-ingenierie-expliquee-en-10-minutes_news

 


  Les brevets sur la modification du climat et l'épandage de matériaux dans l'atmosphère : http://www.chemtrails-france.com/brevets/index.htm


  Modifications climatiques : http://fr.wikipedia.org/wiki/Stormfury


  Convention ENMOD en français :  http://www.icrc.org/dih.nsf/FULL/460?OpenDocument  - texte intégral en anglais :  http://www.icrc.org/ihl.nsf/FULL/460?OpenDocument 

 


  CDB – Nagoya – Oct 2010 – Géoingéniérie – Moratoire : 
http://www.iisd.ca/vol09/enb09544f.html      (paragraphe « la biodiversité et les changements climatiques – la géoingéniérie ») et http://www.cbd.int/abs/background/ Signataires : http://www.cbd.int/abs/nagoya-protocol/signatories/

 


  David Keith – New York – Sept 2007 - L’utilisation de soufre et d'aluminium dans l’atmosphère est ouvertement discutée ! http://www.youtube.com/watch?v=dVn1sdo_TMA&feature=channel_video_title     David Keith - Standford University - Solar Geoengineering to Manage Climate – 31/01/2011 : https://www.youtube.com/watch?v=zt5yR9dYV64&feature=channel_video_title

 


  Ken Caldeira : http://www.youtube.com/watch?v=xF11lMvAqXU 


  

  American Association for the Advancement of Science - (AAAS) Researchers Discuss Understudied Geoengineering Approaches to Climate Change : http://www.aaas.org/news/releases/2011/0505geoengineering.shtml http://vivo.aaas.org/vivisimo/cgi-bin/query-meta?input-form=simple&query=geoengineering&v%3Aproject=aaas- website


 

  L’ETC Group : http://www.etcgroup.org/en/archives Son histoire : http://www.etcgroup.org/en/about/History_of_etcgroup_page

 


  Vitamine D : La vitamine D joue un rôle capital dans la croissance, l'ossification, l'immunité, et la protection contre certains cancers ; plus de 90% des besoins en vitamine D sont issus de l’exposition habituelle au soleil : http://www.anamacap.fr/telechargement/alimentation/vitamined2.pdf

 


http://www.grip.org/fr/siteweb/images/RAPPORTS/1998/1998-05.pdf
Parlement Européen – HAARP - Extraits essentiels : Résolution sur l'environnement, la sécurité et la politique étrangère: stratégie en vue de l'utilisation de ressources militaires à des fins environnementales - 14 Janvier 1999 : http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-%2F%2FEP%2F%2FNONSGML+REPORT+A4-1999- 0005+0+DOC+PDF+V0%2F%2FFR

 

 


  L'association scientifique EISCAT (European Incoherent Scatter Scientific Association) Site officiel d'EISCAT: http://www.eiscat.se/about/whatiseiscat EISCAT's ionospheric Heating facility (including Dynasonde) : http://e7.eiscat.se/about/info/heating/ L'association scientifique EISCAT (European Incoherent Scatter Scientific Association) : http://fr.wikipedia.org/wiki/EISCAT

 


  Issu de notre propre recherche.
  http://www.radarvirtuel.com/ 23  http://www.flightradar24.com/

  An Updated Look at Aerosol Toxins - Dr. Ilya Sandra Perlingieri : http://carnicom.com/carnicominstitute/perlingieri.html

 

 


 Lettre adressée à la DGAC  (Direction Générale de l’Aviation Civile)

 

LA CIA FINANCE UNE ETUDE SCIENTIFIQUE.

 

 

La CIA finance une étude scientifique pour déterminer la faisabilité de modifier le climat de la planète afin de conjurer le changement climatique, selon des documents publiés par la National Academy of Sciences.

The papers reveal that the project will run for 21 months at a cost of $630,000, with a final report due in 2014. Les documents révèlent que le projet se déroulera pendant 21 mois pour un coût de 630.000 $, avec un rapport final en 2014. The CIA backed scientists will study how weather patterns could be influenced and altered, and assess the potential impacts of geo-engineering attempts. Les scientifiques soutenus par la CIA étudieront comment les conditions météorologiques pourraient être influencés et modifiés, et d'évaluer les impacts potentiels des tentatives de géo-ingénierie.

The NAS website notes that the funding for the study is coming from “the US intelligence community”. Le NAS site note que le financement de l'étude provient de «la communauté du renseignement américain". William Kearney, a spokesman for NAS, told Mother Jones that the agency in question is the CIA. William Kearney, un porte-parole de NAS, a déclaré à Mother Jones que l'agence en question est la CIA.

The revelations mark the first time that an intelligence agency has publicly funded such a study. Les révélations marquent la première fois qu'une agence de renseignement a financé publiquement une telle étude.

 

Un porte-parole de la CIA n'a pas voulu confirmer que l'agence a été impliqué, mais a déclaré que «Il est naturel que sur un sujet comme le changement climatique de l'Agence travaillerait avec les scientifiques à mieux comprendre le phénomène et ses implications sur la sécurité nationale."

It seems that the CIA has outsourced its geo-engineering studies following the apparent closure of its own research center on climate change and national security in 2012. Il semble que la CIA a externalisé ses études de géo-ingénierie à la suite de la fermeture apparente de son propre centre de recherche sur le changement climatique et la sécurité nationale en 2012. The move came following criticism from Republican members of Congress who said that the intelligence community should not be spending time researching weather modification. Le mouvement est venu suite aux critiques de membres républicains du Congrès qui a dit que la communauté du renseignement ne devrait pas être de passer du temps des recherches sur la modification du climat.

The NAS website states that the study will encompass a “technical evaluation of a limited number of proposed geoengineering techniques.” A prominent technique that will be evaluated, according to the papers, is “solar radiation management”, which involves spraying aerosol particles into the stratosphere to reflect sunlight away from the planet – in other words chemtrailing. Le site NAS indique que l'étude englobera une "évaluation technique d'un nombre limité de techniques de géo-ingénierie proposées." Une technique de premier plan qui sera évalué, selon les journaux, est «la gestion du rayonnement solaire», qui consiste à pulvériser des particules d'aérosol dans l' stratosphère pour réfléchir la lumière du soleil loin de la planète - en d'autres termes chemtrailing.

The study will also look into “carbon dioxide removal (CDR)”, which involves sucking carbon out of the air via chemical reactions or porous nanosponges. L'étude se penchera également sur "l'élimination du dioxyde de carbone (CDR)", qui consiste à aspirer le carbone de l'air par des réactions chimiques ou nanoéponges poreuses. Of course, Carbon Dioxide is fundamental to all life on Earth, so “sucking it out of the air” could come with dire consequences. Bien sûr, le dioxyde de carbone est essentielle à toute vie sur Terre, donc "sucer de l'air" pourrait venir avec des conséquences désastreuses.

The study is also being backed by two other government agencies – NASA and the National Oceanic and Atmospheric Administration. L'étude est également soutenue par deux autres agences gouvernementales - NASA et la National Oceanic and Atmospheric Administration.

Reporting on the project, The New Scientist stresses that CIA involvement in weather modification should not be seen as sinister. Les rapports sur le projet, The New Scientist souligne que la participation CIA dans la modification du climat ne doit pas être considéré comme sinistre.

“In fact, the CIA's main interest in geoengineering does not lie in any offensive use. «En fait, l'intérêt principal de la CIA dans la géo-ingénierie ne réside pas dans l'utilisation offensive. Rather, the US intelligence community sees climate change as a potential threat to global geopolitical stability, and so wants a thorough analysis of the mitigation options.” the report states. Au contraire, la communauté du renseignement américain considère le changement climatique comme une menace potentielle pour la stabilité géopolitique mondiale, et donc veut une analyse approfondie des options d'atténuation. "Indique le rapport.

Critics will balk at such a naive statement, given the history the CIA has for covertly subverting and overthrowing foreign governments that it does not approve of, and doing anything but securing geopolitical stability. Les critiques rechignent à une telle déclaration naïf, compte tenu de l'histoire de la CIA a secrètement pour subvertir et de renverser des gouvernements étrangers qu'il n'approuve pas, et faire autre chose que d'assurer la stabilité géopolitique.

Weather weapons have existed for decades, with research on such offensive techniques dating back to the 1950s. armes météorologiques existent depuis des décennies, la recherche sur les techniques offensives qui remontent aux années 1950. In 1997, US Defense Secretary William Cohen admitted that weather modification techniques had been actively used by governments for over 15 years . En 1997, le secrétaire américain à la Défense, William Cohen, a admis que les techniques de modification du climat ont été activement utilisées par les gouvernements depuis 15 ans . The US military has been using weather modifcation techniques since the Vietnam war. L'armée américaine a utilisé des techniques de Modifcation météorologiques depuis la guerre du Vietnam.

One need only look up at the sky to confirm that our governments, at the behest of think tanks, 'research' groups, and radical environmental organisations, are already engaging in these type of programs. Il suffit de lever les yeux vers le ciel pour confirmer que nos gouvernements, à la demande des groupes de réflexion, des groupes de «recherche» et les organismes environnementaux radicaux, se sont déjà engagées dans ce type de programmes. Our skies are riddled with artificial clouds, that are patently not merely the contrails of standard air planes. Nos ciel est criblé de nuages artificiels, qui sont manifestement non seulement les traînées d'avions gonflables de série.

Indeed, as we reported last year, a Harvard University project experiment funded by Microsoft founder Bill Gates saw thousands of tonnes of sulphur particles sprayed over New Mexico as part of a geoengineering study, despite the fact that even staunch environmentalists have warned the process could have catastrophic effects on the earth's eco-system . En effet, comme nous l'avons signalé l'année dernière, une expérience de projet de l'Université Harvard financé par le fondateur de Microsoft Bill Gates a vu des milliers de tonnes de particules de soufre pulvérisé sur le Nouveau-Mexique, dans le cadre d'une étude de la géo-ingénierie, en dépit du fait que même les écologistes fervents ont prévenu que le processus pourrait avoir des effets catastrophiques sur l'écosystème de la terre .

This is just one example of a practice that has now been in operation for years, if not decades. Ce n'est qu'un exemple d'une pratique qui est maintenant en opération depuis des années, sinon des décennies.

Groups such as the American Association for the Advancement of Science (AAAS) meet routinely to discuss ongoing geoengineering programs, specifically the spraying of aerosols into the atmosphere. Des groupes tels que l'Association américaine pour l'avancement des sciences (AAAS) se réunissent régulièrement pour discuter des programmes de géoingénierie en cours, notamment la pulvérisation d'aérosols dans l'atmosphère.

Levels of aluminium, barium and strontium in our air, water and soil have exponentially increased, leading many to conclude that these are the after effects of radical geoengineering programs that are already in operation. Les niveaux d'aluminium, baryum et strontium dans l'air, l'eau et le sol ont augmenté de façon exponentielle, menant beaucoup à conclure que ce sont les séquelles de programmes de géoingénierie radicaux qui sont déjà en opération.

A further study last year revealed that the cost of a massive program to spray sun-dimming particles into the upper atmosphere would be around $5 billion dollars a year . Une autre étude l'an dernier a révélé que le coût d'un programme massif de pulvériser soleil gradation des particules dans la haute atmosphère serait d'environ 5 milliards de dollars par an . However, the study conducted by US scientists writing in the journal Environmental Research Letters completely failed to analyze whether such a massive geoengineering program would be a good idea and what environmental consequences it would have. Cependant, l'étude menée par des scientifiques américains écrivent dans les Environmental Research Letters revue complètement échoué à analyser si un tel programme de géoingénierie massif serait une bonne idée et quelles sont les conséquences environnementales que cela aurait.

A similar Carnegie Institution for Science proposal also recently advocated spraying the upper atmosphere with aerosols, a process that would “reduce by 20 per cent the amount of sunlight that takes a direct route to the ground” and make blue skies “fade to hazy white,” the New Scientist reported. A Carnegie Institution similaire pour la proposition de la Science a récemment préconisé la pulvérisation de la haute atmosphère avec des aérosols, un processus qui «réduire de 20 pour cent la quantité de lumière qui prend une route directe vers le sol» et rendre le ciel bleu "fondu au blanc brumeux, " a rapporté le New Scientist.

Given the fact that most advancements in science and technology are already taking place years before they are disclosed to the public, it stands to reason that geoengineering programs based around spraying the upper atmosphere with particles are already underway. Compte tenu du fait que la plupart des progrès de la science et de la technologie ont déjà eu lieu années avant qu'ils ne soient communiqués au public, il va de soi que les programmes de géo-ingénierie basé autour de la pulvérisation de la haute atmosphère de particules sont déjà en cours.

Scientists now admit that vapor trails from airplanes are creating “artificial clouds” that block out the sun. Les scientifiques admettent maintenant que des traînées de vapeur des avions créent des "nuages artificiels" qui bloquent le soleil. This is no longer a matter of debate. Ce n'est plus un sujet de débat. The chemtrail “conspiracy theorists,” who were ridiculed for pointing out that from the mid-90?s onwards contrails from jet planes were lingering for hours and forming artificial clouds, have been proven correct. Les chemtrails «théoriciens du complot», qui ont été ridiculisés pour souligner que depuis le milieu des 90 s? Onwards traînées des avions à réaction ont été persistante pendant des heures et formant des nuages artificiels, ont été prouvés corrects.

Reading University's Professor Keith Shine told the Daily Mail that the clouds “formed by aircraft fumes could linger 'for hours', depriving those areas under busy flight paths, such as London and the Home Counties, of summer sunshine.” Lecture professeur Keith service de l'Université dit le Daily Mail que les nuages »formés par des vapeurs d'avions pourraient s'attarder» pendant des heures », privant les zones sous les trajectoires de vol occupés, comme Londres et les Home Counties, de soleil d'été."

The report also makes reference to a 2009 Met Office study which found that high-level winds did not disperse contrails that later formed into clouds which covered an astonishing 20,000 miles. Le rapport fait également référence à une étude réalisée en 2009 Met Office qui a constaté que les vents de haut niveau ne se dispersent pas contrails qui a formé plus tard dans les nuages qui couvraient une étonnante 20,000 miles.

As we have documented, geoengineering programs based around the premise of artificial aerosols were already in operation years ago, including at the US Department of Energy's (DOE) Savannah River National Laboratory in Aiken, SC, which in 2009 began conducting studies which involved shooting huge amounts of particulate matter, in this case “porous-walled glass microspheres,” into the stratosphere. Comme nous l'avons documenté, les programmes de géo-ingénierie basé sur la prémisse d'aérosols artificiels étaient déjà en exploitation il ya des années, y compris au ministère américain de l'(DOE) Savannah River National Laboratory de l'énergie à Aiken, Caroline du Sud, qui en 2009 a commencé à mener des études qui participe tir énorme quantités de matières particulaires, dans ce cas «poreux à parois microsphères de verre», dans la stratosphère.

Another program under the Department of Energy's Atmospheric Science Program is directed towards, “developing comprehensive understanding of the atmospheric processes that control the transport, transformation, and fate of energy related trace chemicals and particulate matter.” Un autre programme dans le cadre du programme du ministère de la science atmosphérique de l'énergie est dirigée vers », développer la compréhension globale des processus atmosphériques qui contrôlent le transport, la transformation et le destin de l'énergie traces de produits chimiques connexes et les matières particulaires."

The DOE website states that, “The current focus of the program is aerosol radiative forcing of climate: aerosol formation and evolution and aerosol properties that affect direct and indirect influences on climate and climate change.” Le site Web du DOE affirme que «L'objectif actuel du programme est radiatif des aérosols forçage climatique:. Formation d'aérosols et de l'évolution et les propriétés des aérosols qui affectent influences directes et indirectes sur le climat et le changement climatique"

These programs are already having the effect of blocking out sunlight. Ces programmes ont déjà des effet de bloquer la lumière du soleil. The emergence of the chemtrails phenomenon coincided with an average 22% drop in sunlight reaching the earth's surface. L'émergence du phénomène chemtrails a coïncidé avec une moyenne baisse de 22% dans la lumière du soleil d'atteindre la surface de la terre.

In 2008, a KSLA news investigation found that a substance that fell to earth from a high altitude chemtrail contained high levels of Barium (6.8 ppm) and Lead (8.2 ppm) as well as trace amounts of other chemicals including arsenic, chromium, cadmium, selenium and silver. En 2008, une enquête de nouvelles KSLA constaté qu'une substance qui est tombé à terre d'un chemtrails haute altitude contenait des niveaux élevés de baryum (6,8 ppm) et le plomb (8,2 ppm) ainsi que des traces d'autres produits chimiques comme l'arsenic, le chrome, le cadmium, le sélénium et l'argent. Of these, all but one are metals, some are toxic while several are rarely or never found in nature. Parmi ceux-ci, tous sauf un sont des métaux, certains sont toxiques alors que plusieurs sont rarement ou jamais trouvés dans la nature.

The newscast focuses on Barium, which its research shows is a “hallmark of chemtrails.” KSLA found Barium levels in its samples at 6.8 ppm or “more than six times the toxic level set by the EPA.” The Louisiana Department of Environmental Quality confirmed that the high levels of Barium were “very unusual,” but commented that “proving the source was a whole other matter” in its discussion with KSLA. Le bulletin met l'accent sur le baryum, que ses spectacles de recherche est une "marque de chemtrails». KSLA trouvé des niveaux de baryum dans ses échantillons à 6,8 ppm ou «plus de six fois le niveau toxique fixé par l'EPA." Le Department of Environmental Quality Louisiane confirmé que les niveaux élevés de baryum étaient «très inhabituel», mais a ajouté que "la preuve de la source était une toute autre affaire" dans sa discussion avec KSLA.

KSLA also asked Mark Ryan, Director of the Poison Control Center, about the effects of Barium on the human body. KSLA également demandé à Mark Ryan, directeur du Centre antipoison, sur les effets de baryum sur le corps humain. Ryan commented that “short term exposure can lead to anything from stomach to chest pains and that long term exposure causes blood pressure problems.” The Poison Control Center further reported that long-term exposure, as with any harmful substance, would contribute to weakening the immune system. Ryan a déclaré que «l'exposition à court terme peut conduire à rien de l'estomac de douleurs à la poitrine et que l'exposition à long terme peut provoquer des problèmes de pression artérielle." Le Centre antipoison en outre indiqué que l'exposition à long terme, comme avec toute substance nocive, contribuerait à affaiblir l' système immunitaire.

Spraying sulphur into the upper atmosphere is linked with both environmental catastrophes and human health problems. Pulvérisation de soufre dans la haute atmosphère est liée à deux catastrophes environnementales et les problèmes de santé humaine.

The following health effects are linked with exposure to sulphur. Les effets sur la santé suivants sont liés à l'exposition au soufre.

- Neurological effects and behavioral changes - Effets neurologiques et les changements de comportement
- Disturbance of blood circulation - Perturbation de la circulation sanguine
- Heart damage - Des lésions cardiaques
- Effects on eyes and eyesight - Effets sur les yeux et la vue
- Reproductive failure - Échec de la reproduction
- Damage to immune systems - Les dommages aux systèmes immunitaires
- Stomach and gastrointestinal disorder - L'estomac et des troubles gastro-intestinaux
- Damage to liver and kidney functions - Dommages aux fonctions des reins et du foie
- Hearing defects - Défauts auditifs
- Disturbance of the hormonal metabolism - Perturbation du métabolisme hormonal
- Dermatological effects - Effets dermatologiques
- Suffocation and lung embolism - Suffocation et embolie pulmonaire

Even pro-geoengineering scientist Mark Watson, admits that injecting sulphur into the atmosphere could lead to “acid rain, ozone depletion or weather pattern disruption.” Même pro-géoingénierie scientifique Mark Watson, admet que l'injection de soufre dans l'atmosphère pourrait conduire à des «pluies acides, l'appauvrissement de la couche d'ozone ou la météo motif perturbation."

Rutgers University meteorologist Alan Robock also, “created computer simulations indicating that sulfate clouds could potentially weaken the Asian and African summer monsoons, reducing rain that irrigates the food crops of billions of people.” Rutgers University météorologue Alan Robock aussi, "a créé des simulations informatiques indiquant que le sulfate de nuages pourraient affaiblir les asiatiques et africains moussons d'été, la réduction de la pluie qui irrigue les cultures vivrières de milliards de personnes."

“Imagine if we triggered a drought and famine while trying to cool the planet,” Robock told a geoengineering conference in 2010. «Imaginez si on a déclenché une sécheresse et la famine tout en essayant de refroidir la planète», Robock lors d'une conférence de géoingénierie en 2010.

The Canada-based Action Group on Erosion, Technology and Concentration (ETC) has called for such experiments to be shut down. Le Groupe d'action Canada-basé sur l'érosion, la technologie et la concentration (ETC) a appelé à de telles expériences doit être arrêté. “This experiment is only phase one of a much bigger plan that could have devastating consequences, including large changes in weather patterns such as deadly droughts,” the group said in a written statement. "Cette expérience est seulement la première phase d'un beaucoup plus grand plan qui pourrait avoir des conséquences dévastatrices, y compris de grands changements dans les régimes climatiques tels que les sécheresses mortelles," a indiqué le groupe dans une déclaration écrite.

Fred Singer, president of the Science Environmental Policy Project and a skeptic of man-made global warming theories, warns that the consequences of tinkering with the planet's delicate eco-system could have far-reaching dangers. Fred Singer, président du Projet de la politique environnementale de la science et un sceptique de l'homme en théories du réchauffement climatique, prévient que les conséquences de bricoler avec délicat écosystème de la planète pourraient avoir des dangers considérables.

“If you do this on a continuous basis, you would depress the ozone layer and cause all kinds of other problems that people would rather avoid,” said Singer. "Si vous faites cela sur une base continue, vous appuyez sur la couche d'ozone et de provoquer toutes sortes d'autres problèmes que les gens préfèrent éviter", a déclaré Singer.

Even Greenpeace's chief UK scientist – a staunch advocate of the man-made global warming explanation – Doug Parr – has slammed attempts to geoengineer the planet as “outlandish” and “dangerous”. Même le chef du Royaume-Uni scientifique de Greenpeace - un ardent défenseur de l'explication du réchauffement de la planète par l'homme - Doug Parr - a claqué tentatives de géoingénierie la planète comme «bizarre» et «dangereux».

http://www.infowars.com/cia-is-funding-government-led-chemtrailing-project/ http://www.infowars.com/cia-is-funding-government-led-chemtrailing-project/

—————————————————————- ----------------------

Steve Watson is the London based writer and editor for Alex Jones' Infowars.com , and Prisonplanet.com . Steve Watson est l'écrivain basé à Londres et rédacteur en chef pour Alex Jones Infowars.com et Prisonplanet.com . He has a Masters Degree in International Relations from the School of Politics at The University of Nottingham, and a Bachelor Of Arts Degree in Literature and Creative Writing from Nottingham Trent University. Il possède une maîtrise en relations internationales de l'École de sciences politiques à l'Université de Nottingham et un baccalauréat ès arts en littérature et création littéraire de l'Université de Nottingham Trent.

 

 

 

 

 

Installation d'un avion d'épantage de chemtrail
Installation d'un avion d'épantage de chemtrail

LE SYSTEME AMERICAIN HAARP C'EST QUOI?

 

L'objectif  réel de HAARP est simple : pouvoir atteindre et bombarder à volonté n'importe quel point de la terre et de l'espace proche avec un faisceau d'énergie directif ultra-puissant... sans utiliser de satellite ! Mais en fait Haarp marche si bien qu'un grand nombre de nouveaux objectifs sont apparut possibles et sont en cours de développement / tests :

  • Détruire en vol les missiles, fusées, avions et satellites, 
  • Mettre HS des installation electriques civiles et militaires
  • Communiquer avec les sous-marin même à grande profondeur
  • Provoquer des incendies dans des installations industrielles
  • Interdire les communications radio sur une zone donnée, à volonté
  • Scanner le sol et les océans à grande profondeur
  • Manipuler à distance l'esprit des gens et le comportement des foules (si, si !)
  • Réaliser un bouclier antimissile pour les USA
  • Attaquer des cibles au sol
  • Et même... contrôler le climat et créer une arme climatique
Ces objectifs ne sont pas bien sûr avoués par les américains, car ils sont contraire à la convention ENMOD de 1977 qui interdit les modifications de la biosphère à des fins hostiles. Notons cependant que les nations-unis ont récemment, sur l'instigation des américains, exclu de leur ordre du jour les changements climatiques résultant des programmes militaires. Cependant, les USA n'ont pu empêcher quelques informations de filtrer, et cela a commencé à alarmer les autorités de certains pays. En février 1998, le Comité des affaires étrangères, de la sécurité et de la politique de défense du parlement européen a tenu une audience publique à Bruxelles au sujet de HAARP. Ce comité à présenté au parlement européen en 1999 une motion stipulant que "HAARP... en vertu de son impact étendu sur l'environnement , constitue une préoccupation mondiale... [le comité] demande que ses implications légales, écologiques et éthiques soient évalués par un organisme international indépendant... [le comité] regrette le refus réitéré des États-Unis d'apporter des preuves à l'audience publique concernant les risques pour l'environnement et le public du programme HAARP". Cette requête fut rejetée sous le prétexte que la Commission Européenne ne disposait pas de la juridiction nécessaire lui permettant de s'immiscer dans les liens entre l'environnement et la défense. La vérité, c'est que Bruxelles ne souhaitait pas entrer en conflit ouvert avec Washington... Retenons une chose : Haarp, c'est du sérieux.

La Douma, le parlement Russe, s'est également inquiétée de HAARP : en 2002 ses membres ont exprimé leur vive inquiétude en évoquant "un saut qualitatif considérable en matière d'armement". Le rapporteur a indiqué trois sites prévus pour HAARP : Alaska, Groënland et Norvège. Un appel contresigné par 90 députés de la Douma a été transmis à l'ONU ainsi qu'au parlement et leaders des pays adhérents à l'ONU.
SYSTEME HAARP
SYSTEME HAARP
INSTALLATION DU SYSTEME HAARP
INSTALLATION DU SYSTEME HAARP
Morgellons & chemtrails
Morgellons & chemtrails

 

"Un certain nombre de fibres et d’échantillons de tissus prélevés sur les victimes de la maladie de Morgellons et des échantillons de fibres de chemtrail ont été envoyés à quatre des meilleurs laboratoires de notre pays: AMDL Inc, ACS Inc, le MIT, et Lambda Solutions Inc.

Castle et Staninger ont demandé à ces laboratoires d’identifier ces fibres. Ce qui est revenu des laboratoires est surprenant et est examiné en détail dans “Rense Morgellons Radio Broadcasts. Le Dr. Staninger a en outre déterminé que les fibres de chemtrails du Texas révèlent une concordance avec les fibres de chemtrails provenant d'Italie. 
 
LES FIBRES DE CHEMTRAILS SONT UNE SORTE DE FIBRE INFANTILE DE TYPE “PRE-MALADIE DE MORGELLONS”. LES FIBRES DE LA MALADIE DE MORGELLONS SONT PLUS DEVELOPPEES, MAIS CES FIBRES SONT APPARENTEES AU TYPE DE NANOTECHNOLOGIE QUI ASSEMBLE LES NANOFILS. Provenant de l’animateur de radio en ligne et lauréat du prix Peabody, Jeff Rense, nous apprenons que la maladie de Morgellons est: 
 
UNE INVASION COMMUNICANTE DES TISSUS HUMAINS (DECLENCHEE PAR LES NANOTECHNOLOGIES?) SOUS LA FORME DE TUBES VISIBLES QUI S’AUTO-ASSEMBLENT ET S’AUTO-REPLIQUENT, DE FIBRES COLOREES, DE FILS, DE MATRICES ELECTRONIQUES AVEC CE QUI SEMBLE ETRE DES CAPTEURS OU DES «ANTENNES», ET D'AUTRES CONFIGURATIONS VISIBLES, DONT CERTAINES TRANSPORTENT CE QUI POURRAIT ETRE DE L’ADN OU DE L’ARN GENETIQUEMENT MODIFIE. CES « MACHINES » (DECLENCHEES PAR NANOTECHNOLOGIE) SE DEVELOPPENT DANS DES CONDITIONS DE PH ALCALIN ET VIA L'UTILISATION DE L’ENERGIE BIO-ELECTRIQUE DU CORPS, SES MINERAUX ET D'AUTRES ELEMENTS NON IDENTIFIES POUR S’ALIMENTER EN ENERGIE."
 
"Il existe certaines preuves suggérant que ces minuscules machines possèdent leurs propres “batteries” internes. On croit aussi qu’elles pourraient être en mesure de recevoir des signaux et de l'information par ondes EMF, ELF et micro-ondes syntonisées sur des fréquences spécifiques… Il a été signalé par la quasi-totalité des personnes atteintes que les nano-machines de la maladie de Morgellons semblent avoir une sorte d’intelligence de ruche ou de groupe. 
 
LES NANO-FIBRES DES CHEMTRAILS PEUVENT-ELLES SE BRISER POUR DEVENIR DES NANOPARTICULES? Le Dr. Staninger semble penser qu'elles le pourraient. Les nanoparticules peuvent passer à travers les barrières sanguines dans les poumons, entrer dans la circulation sanguine et voyager vers le cerveau ou d'autres parties du corps. Dans le journal en ligne « Nature », Jim Giles a déclaré ce qui suit: 
 
LES NANOPARTICULES – de minuscules morceaux de matière qui pourraient un jour être utilisés pour construire des circuits d’ordinateur plus rapides et améliorer les systèmes de délivrance des médicaments - PEUVENT SE DEPLACER VERS LE CERVEAU APRES AVOIR ETE INHALEES, SELON DES CHERCHEURS DES ÉTATS-UNIS. 
 
LE DR. STANINGER PENSE QUE CES NANOPARTICULES POURRAIENT ETRE EN MESURE DE S'AUTO-ASSEMBLER EN NANOFILS COMPLETS UNE FOIS QU'ELLES SE TROUVENT DANS LE CERVEAU OU DANS D'AUTRES ORGANES. ELLE DIT QUE NOUS MANGEONS CETTE NANOTECHNOLOGIE, ELLE SE TROUVE DANS NOTRE ALIMENTATION - LES PLANTES ET LES ANIMAUX. ELLE DIT QU’ELLE COPIE L'ADN DES MICROBES OU DE CERTAINES AUTRES CELLULES AVEC LESQUELLES ELLE EST EN CONTACT A L'INTERIEUR DE NOTRE CORPS. ELLE CREE PLUS DE GERMES, PLUS DE CANCERS. Un type de nanofil est impliqué dans la création de pseudo-cheveux et de pseudo-peau. Une femme atteinte de la maladie de Morgellons a été testée positive pour ces pseudo-cheveux. Ces protéines auto-répliquantes créent des formes chimériques (hybrides) qui ressemblent beaucoup à des insectes ou à des parasites. DES BEBES SONT EN TRAIN DE NAITRE AVEC CES NANO-MACHINES EN EUX. C'EST LA PREUVE QUE CETTE NANOTECHNOLOGIE PEUT PASSER A TRAVERS LES BARRIERES PROTECTRICES DE L'ORGANISME. 
 
Le Dr. Castle a déclaré qu'il croit qu’au moins UN A VINGT MILLIONS D'AMERICAINS POSSEDENT CES CAPTEURS, ANTENNES, CABLES, ET MATRICES ELECTRONIQUES A L'INTERIEUR DE LEUR CORPS. LA MALADIE DE MORGELLONS SE PROPAGE A LA VITESSE DE 1000 VICTIMES PAR JOUR. CE TAUX AUGMENTERA PARCE QUE CHAQUE ANNEE, IL Y AURA DE PLUS EN PLUS DE VICTIMES POUR LA REPANDRE. Les gens qui ne présentent pas les symptômes extérieurs de la maladie de Morgellons peuvent malgré tout avoir cette nano-maladie à l'intérieur de leur corps. On pense que ceux qui possèdent les symptômes sont ceux dont le corps rejette les fibres. Pas de symptômes? Votre organisme pourrait être en train de s’adapter à l'infestation. "
 
Est-ce donc possible que les chemtrails contiennent une sorte de technologie nanométrique qui s'assemblerait progressivement dans notre corps? Cela parait tout droit sortit d'un film de science fiction. Et pourtant, nous avons vu que les fibres retrouvés dans les chemtrails et ceux de la maladie des morgellons sont du même type et ne correspondent à aucune fibres connus et que celles-ci semblent se mouvoir par elles mêmes à l'intérieur de leur hôte.  A quoi tout cela sert-il? Que cherche t-on à modifier à l'intérieur même de notre corps? Essayeront de passer outre notre consentement pour déployer une technologie de contrôle du comportement ou autre? Pour ceux qui pensent que c'est impossible, regardez cette vidéo et comment des composés s'assemblent entre eux de manière autonome:
 Il reste une part d'inconnus dans l'équation mais une chose est sur: les chemtrails existent belle et bien, ils pourrissent notre environnement et notre santé depuis au minimum 15 ans et ils ne sont certainement pas là pour nous protéger du soleil comme certaines thèses de géo-ingénierie veulent nous faire croire.
Pour ceux qui ne seraient pas familiarisés avec les chemtrails:
réglage d'un épandage
réglage d'un épandage
Une salle informatique a bord d'un avion d'épandage de chemtrails
Une salle informatique a bord d'un avion d'épandage de chemtrails
La differance entre un Contrail ou un chemtrail
La differance entre un Contrail ou un chemtrail

Des liens sur cette maladie des morgellons

 

 

http://www.carnicominstitute.org/html/articles_by_date.html

structure de la maladie de morgellons
structure de la maladie de morgellons
Des trainées de chemtrails en altitude
Des trainées de chemtrails en altitude
C'est l'icône qui apparaît la veille sur le site de Météo-France avant une journée d'épandage. Cette icône apparaît quand il n'y a aucun nuage, brume ou brouillard de prévu dans le ciel le lendemain, c'est à dire quand Météo-France n'a pas d'explications pour justifier que le ciel sera couvert.
 

"Soleil voilé" n'est pas une condition météo, le site wunderground.com par exemple utilise les conditions suivantes: clair, brume, brouillard mince, bancs de brouillard, brouillard, nuages épars, partiellement nuageux, généralement nuageux, couvert..., et indique clair, brume ou inconnu quand le ciel est couvert de traînées d'avion. Il n'y a rien de tel que "soleil voilé" qui n'est qu'une autre des inventions de Météo-France pour tromper la population.

 
On peut donc conclure que les opérations d'épandage sont programmées plus de 12 heures à l'avance et que Météo-France est directement informé de ces opérations.
Il est probable que les ordinateurs de Météo-France sont utilisés pour calculer, modéliser, planifier ces opérations, et que c'est Météo-France qui décide (ou au moins fournit les informations qui servent à décider) quand et où elles auront lieu.
 
Quelques "prévisions" de Météo-France, remarquez la précision: s'il y a des épandages le matin l'icône apparaît à 14h, s'il y a des épandages l'après-midi l'icône apparaît à 18h, s'il y a des épandages le soir l'icône apparaît à 2h du matin. Tout ça "prévu" la veille 14 à 24 heures avant les faits!!!:

Une approche critique du projet de nouvel ordre mondial que certaines institutions supra nationales et think tanks tentent de mener à bien sous prétexte de terrorisme, de réchauffement climatique ou de santé publique.

Pour ceux qui n'ont pas rejeté d'emblée et a priori l'idée que des groupes puissants contrôlés par des banques puissent influer sur le cours d'événements capitaux à l'échelle mondiale, une rapide recherche a suffi pour constater que non seulement une élite cherche à influencer les cours des événements planétaires dans un sens très précis, mais surtout que les preuves de cette action concertée sont surabondantes.
Il y a encore quelques mois, une série vidéos avaient suffi à me convaincre que les chemtrails n'étaient pas un sujet d'investigation farfelu. Sans savoir ce dont il retournait quant au projet dans lequel il s'inscrivait, il était clair que des trainées persistantes laissées par des avions de ligne, parfois en pointillés, visibles depuis la plupart des pays du monde, n'étaient pas le fruit de la classique condensation qui disparaît en quelques minutes (contrails, abrégé pour condensation trails, trainées de condensation). Restait à savoir s'il fallait s'inquiéter de ce phénomène, et pourquoi.
Depuis le milieu des années 90, des amateurs et des scientifiques ont mis en évidence la présence de sels d'aluminium, de barium et de strontium (parmi de nombreuses autres, mais celles-ci se retrouvent partout contrairement aux autres) dans des zones où les avions de ligne laissent les trainées suspectes, à des endroits où ces substances ne peuvent venir d'ailleurs que des airs (régions éloignées de plusieurs centaines de kilomètres de tout centre urbain, neiges éternelles). Les études se multiplient qui mettent toutes en évidence la présence de ces substances aux effets délétères, et leur lien avec l'épandage systématique auquel procèdent de nombreux avions de ligne commerciaux et militaires.
 Ce projet est, sinon public, tout à fait officiel, et se déploie sous l'égide de l'OTAN, ce qui explique que les chemtrails ne se retrouvent que dans les cieux des pays qui en font partie, ce qui est déjà beaucoup.

Comme pour la plupart des projets de ce type, discrets mais officiels, ils sont conduits sous un prétexte vitrine qui les rend inattaquables ou perçus comme nécessaires par une majorité de la population., si elle devait en être informée Dans notre cas, les chemtrails seraient un phénomène de nature expérimentale destiné à permettre, par l'épandage d'aérosols dans la stratosphère, de refléter une partie du rayonnement solaire pour contrer le réchauffement climatique. Noble cause?
Pas vraiment. Depuis le sommet de Copenhague, pour les moins attentifs, il est admis par ses promoteurs eux mêmes que la théorie du réchauffement climatique a été vendue médiatiquement aux populations du monde contre les preuves scientifiques qui tendaient très largement soit à le déclarer inexistant, soit à le cantonner à une période plus courte et aujourd'hui révolue, pour tout un tas de raisons qui n'entrent pas dans la sphère de cet article. Pour ceux qui ne seraient pas à la page de ce scandale, une petite recherche sur le thème du Climategate suffira à les mettre au parfum de ce que ceux qui s'intéressent sérieusement au sujet savent depuis 20 ans: si les problèmes écologiques sérieux sont légion, le réchauffement climatique n'en fait pas partie, et son ascension médiatique par voie de propagande éhontée, orchestrée par Al Gore, était destinée à créer la taxe carbone au profit d'une nouvelle institution supra nationale liée à la banque mondiale, pour concrétiser un projet de gouvernement mondial au nom de nécessités écologiques.
Par ailleurs, même si le réchauffement était une réalité, cela ne justifierait en rien le projet dit de "géo-ingénierie" dont les chemtrails sont la partie visible.
Les éléments les plus constants de l'épandage connu sous le nom de chemtrails (abréviation de chemical trails par opposition à condensation trails ou trainées de condensation, contrails) ou géo-ingénierie, ou encore épandage indirect ou semi-direct par aérosol sont la présence de sels d'aluminium, de baryum et de strontium. Pour s'en tenir à l'aluminium, il possède la double propriété de modifier le PH des sols arables, et de diminuer la capacité des végétaux d'absorber l'humidité. Dans les deux cas, sa présence, outre ses effets délétères multiples pour les organismes humains, le plus terrible étant le fait de favoriser certaines maladies neuro-dégénératives comme Alzheimer, provoque de surcroît une menace pour la production agricole dans son ensemble.
Dans le même temps, Monsanto dépose une série impressionnante de brevets pour des semences résistant à l'aluminium. De là à penser que Monsanto est partie prenante du projet de géo-ingénierie globale, il n'y a qu'un pas que chacun est libre de franchir ou non. A notre humble avis, cela mérite en tous cas des investigations approfondies compte tenu des enjeux en présence, et du mépris affiché régulièrement par Monsanto pour la vie et la nature, sans parler des agriculteurs.
S'agissant de recherche, ceux qui souhaitent en savoir davantage pourront utilement, s'ils lisent l'anglais, taper dans google les termes "indirect aerosol campaign" ou "semi-direct aerosol campaign",  ou encore géo-ingénierie pour s'en tenir aux références françaises, et ils crouleront alors sous les études et publications scientifiques qui attestent que l'épandage aérien est un fait accompli et banal qui a cours, apprend-on en les lisant, depuis 1995, dans le cadre d'une multitude de projets ou la terre et ses habitants sont littéralement pris pour cobayes, alors que les autorités publiques des pays concernés continuent, partout dans le monde, à nier jusqu'à l'existence d'un épandage aérien planifié et globalisé.
Il serait presque réconfortant que la scandale se limitât à cacher aux peuples concernés ces diverses opérations sous prétexte de prévenir des mouvements de panique devant un phénomène que les autorités ne seraient pas certaines de pouvoir maîtriser. Mais le réchauffement lui-même est intégralement inexistant, ainsi qu'il est mentionné plus haut. Cette remarque n'est pas le fait d'un scientiste échevelé tel que M. Claude Allègre, pour qui toute restriction aux possibilité techniques et un crime, car il se trouve que je suis catastrophé de voir l'ampleur des atteintes subies par la terre dans son ensemble ainsi que leurs effets pour ses habitants. Mais la question doit être posée: pourquoi ce mensonge sur le réchauffement, et pourquoi cet épandage ravageur,  criminel et autoritaire est-il conduit à si grande échelle avec une telle discrétion?
En cette matière comme dans toutes les autres, les bonnes réponses viennent en se posant les bonnes questions. Dire que toute idée de complot est le fruit d'un cerveau de paranoïaque délirant n'est plus seulement une attitude de préjugé irrationnel, c'est aujourd'hui un déni de réalité. Alors vous aussi, cherchez, et vous trouverez!!
 
Mr RAHEM M

L'Allemagne admet la présence de chemtrails à but militaire

A plusieurs reprises les météorologues allemands ont fourni la preuve d'épandage suspect de polymères et de composés métalliques par les avions de la 'Luftwaffe'; les infos et les associations citoyennes s'en mêlent et demandent des comptes .

 

En décembre 2007, lors d'un reportage d'un journal télévisé de la chaine RTL, des météorologues allemands dont Karsten Brandt, ont affirmé l'existence de ces aérosols et qu'ils étaient en lien avec des tests militaires de manipulation du climat.

 

 Johannes REMMEL et Karsten BRANDT peut-être des noms à retenir !  

Le météorologue Karsten BRANDT a déposé une accusation contre x pour manipulation du climat, basé sur ses vérifications et de données soigneusement recueillies par le radar par lequel il a noté chaque formation anormale de nuage.

Johannes Remmel est un député allemand de l' Alliance des Verts, membre du Parlement depuis 1995, il intervient dans la protection de l'environnement et du consommateur. Depuis le 15 Juillet 2010, il est ministre de la protection du climatde l'environnement, de l'agriculture, de la conservation et de la protection des consommateurs de l'Etat de Rhénanie du Nord-Westphalie.

 

" Changer le système, pas le climat "

Pour reprendre notre avenir en main, nous devons changer le présent ! Nos propositions pour « Changer le système, pas le climat »

Cette compagnie pratique l'epandage de chemtrail

Pour information, les pays ont perdu la souvraineté de leurs espaces aériens au profit de l'OTAN

DOCUMENT DE " MEDIAPART "

Etude norvégienne: Les effets biologiques des retombées de la géo-ingénierie sur la vie végétale

 

 

21 mars 2013 Par Will Summer

L’étude traduite et recopiée ci-dessous a été préparée par des chercheurs norvégiens. Elle contribue à documenter quelques-uns des effets hautement néfastes des programmes de GSA (géo-ingénierie stratosphérique par aérosols) et de GRS (gestion des radiations solaires) en cours. Il ne subsiste désormais plus de sources « organiques » de nourriture. Tout a été pollué avec les métaux toxiques et les produits chimiques qui sont émis par les programmes mondiaux de vaporisation d’aérosols. Certains des éléments toxiques que nous sommes contraints d’ingérer dans notre alimentation ont été identifiés, d’autres sont sans doute encore inconnus.

 

Ambassade de France
Ambassade de France

[Lien vers la version PDF (en anglais) de cet article: BaSrTiO3_cell_communication.pdf  ]

Conférence « Esprit Ouvert », Oslo, 19-21 octobre 2012

Harald Kautz-Vella:

Effets néfastes théoriques et scientifiquement prouvés des nano-particules de (Ba, Srx) TiO3 sur la croissance des végétaux (premier jet)

Concernant les qualités chimiques et physiques du TiO3 (Ba, Srx) désigné comme aérosols dans les concepts d’ingénierie climatique globale

Résumé:

Les implications théoriques ainsi que les preuves scientifiques indiquent que des nano-particules de <100nm [1/1O.OOOème de millimètre, ndt] de (Ba, Srx) TiO3 [titanate de baryum/strontium - baryum=Ba, strontium=Sr, le 'x' indique l'usage de plusieurs isotopes de cet élément, titane=Ti, le suffixe -ate indique un composé contenant de l'oxygène, O - ndt] telles que celles faisant l’objet de discussions, en tant que composantes de l’ensemencement du nuages dans les brevets de modification climatique globale, nuiraient aux végétaux en:

 - interrompant la communication cellulaire au seuil d’absorption de rayonnement UV de 230nm, en absorbant les faibles signaux UV intracellulaires responsables du déclenchement de la division cellulaire;

  – irradiant l’ADN de la plante avec de la lumière hautement énergétique de longueur d’onde (λ) de 230nm stockée dans un état excité dans les nucléides [les protons et les neutrons présents dans le noyau des atomes, ndt] de baryum et de strontium. Cette excitation est provoquée par l’exposition aux radiations cosmiques dans les nuages. Les photons à haute énergie stockés peuvent être relâchés par une interaction non-linéaire lorsqu’un photon longitudinal UV de faible énergie et de même λ (un bio-photon) frappe une nano-particule. L’état excité des nucléides se décharge alors en une onde en réplique inversée dans le temps qui s’écoule directement en retour vers l’ADN, l’exposant alors à un impact photonique UV de même λ mais beaucoup plus énergétique;

 - déséquilibrant le potentiel électrique de la cellule lorsque stimulées par le champ électromagnétique terrestre, des radiations radar ou des micro-ondes, en relâchant des électrons libres lors d’une altération induite dans leur géométrie cristalline selon leurs propriétés piézo-électriques, rendant les plantes vulnérables aux attaques fongiques.

L’interaction complexe de ces trois formes de nuisance théoriquement envisageables n’est pas entièrement comprise. Toutefois l’effet général sur les végétaux a pu être expérimentalement confirmé, démontrant un dosage létal pour les plantes d’approximativement 35mg de (Ba, Srx) TiO3 par kg de matière organique sèche, en fonction du type de plante et d’autres variables externes (à la fois par des analyses en laboratoire et) des études en extérieur.

Attendu que:

 - la quantité de (Ba, Srx) TiO3 évaluée, en g/ha [grammes par hectare, ndt] et par an résultant des projets de géo-ingénierie est beaucoup plus élevée que le dosage mesuré comme mortel pour les végétaux en g/ha et qu’en sus de cela,

 - l’indissolubilité de ces cristaux mènerait à une accumulation continuelle de ces particules dans la biosphère,

la mise en œuvre de ces projets serait une menace pour les écosystèmes du monde qui tôt ou tard mèneraient à la destruction totale des biotopes naturels et des récoltes agricoles dans les zones de retombées.

 

1. Introduction

L’esprit humain est entraîné à penser à l’échelle macroscopique, ce qui peut mener à des erreurs de décision quand il s’agit d’exposer la nature à des nano-particules. Plus petites sont les particules, le plus grand devient le rapport de surface au volume. Nous sommes techniquement capables de produire des particules de (Ba, Srx) TiO3 offrant une surface de 2500m² au gramme. Pour les estimations qui vont suivre, cette valeur servira dans les opérations de calcul.

En théorie une quantité de 300 tonnes de ce matériau serait suffisante pour en construire une couche de l’épaisseur d’une particule à même de couvrir optiquement un pays de la taille de l’Allemagne. Assurer la dissémination par aérosols de ces particules prendrait 30 vols de Boeing 737.

Ce simple calcul est ce qui rend ces matériaux si tentants quand il s’agit de géo-ingénierie. Que ce soit pour l’ensemencement de nuages pour contrôler le changement climatique, ou pour protéger des zones industrielles des effets d’éruptions solaires en formant un écran de plasma dans les couches supérieures de l’atmosphère en utilisant les propriétés piézo-électriques de ce matériau – les bénéfices peuvent être considérables. De plus le baryum, les isotopes non-radioactifs 85, 86, 87 et 88 du strontium et le titane ainsi que ses oxydes peuvent être considérés comme chimiquement non-toxiques.

Il y a des preuves irréfutables que des vaporisations non-autorisées ont été menées par le passé. Des séquences vidéo d’avions militaires en pleine opération de vaporisation, de traînées d’avions persistantes à des températures de -35° et un taux d’humidité de 40%, la langue de bois des personnes impliquées jusqu’à l’ancien directeur du FBI, et des analyses chimiques révélant les taux de titanate de baryum/strontium dans l’analyse des eaux pluviales, des sols et de spécimens de plantes dans la plupart des pays industrialisés. Nonobstant cela l’objectif de ce document n’est pas de discourir sur l’existence ou la légitimité d’actions passées, mais de présenter les effets d’activités futures alors qu’elles sont apportées dans le débat public, notamment par le service fédéral allemand de l’environnement, « Umwelt Bundesamt » dans le livret « Geo-Engeneering. Wirksamer Klimaschutz oder Grössenwahn. Methode. Rechtliche Rahmenbedingungen. Umweltpolitische Fragen. Berlin, April 2011″ [Géo-ingénierie. Protection du climat efficace ou mégalomanie. Méthode. Cadre juridique général. Questions de politique environnementale. Berlin, avril 2011 - PDF (en anglais)]

Ne sont pas prises en considération dans ces discussions publiques les propriétés optiques et électro-physiques de ces matériaux, qui sont remarquables, ou leur possible interaction avec les systèmes biologiques.

L’objectif de ce document est d’apporter ces considérations au débat.

Des échantillons de plantes mourantes dont le taux de croissance avait été ralenti de manière significative  de tout autour du monde ont révélé au cours d’analyses de laboratoire des valeurs répétitivement hautes de baryum, de strontium et de titane en une concentration molaire relative indiquant une quantité de 35mg de titanate de baryum/strontium nano-cristallin par kg de matière organique sèche au moment de la mort de la plante. Bien qu’il n’y ait pas d’explication biochimique pour quelque dommage causé à la plante, la corrélation des dommages et des concentrations de baryum, de strontium et de titane est suffisamment significative pour prendre en considération des mécanismes alternatifs d’interaction plante-particule autres que ceux qui sont connus par la chimie. Sachant que des nano-particules de la taille de celles projetées dans les brevets de géo-ingénierie peuvent être absorbées par les plantes dans leur ensemble, et connaissant les propriétés remarquables de ces matériaux, ces modes d’interaction alternatifs peuvent très bien être optiques et/ou électro-physiques dans leur nature.

2. Affirmations

2.1 Interruption optique de la communication cellulaire

Dans la conception des bio-photons les molécules d’ADN d’une plante envoient des modèles qui s’interfèrent de faibles émissions bidirectionnelles dans la gamme des UV, qui toutes ensemble forment une image holographique servant de schéma directeur pour la plante, amenant à des divisions cellulaires là où il n’y a pas d’onde-réplique renvoyée par une molécule ADN receveuse pour cause d’une cellule « manquante ». L’onde mono-directionnelle et donc visible déclenchera la division cellulaire dans une cellule avoisinante pour refermer l’espace. Des plantes entières auraient leurs échanges luminiques intracellulaires dans un état entièrement annihilé par les ondes UV et leurs répliques inversées dans le temps, les plantes blessées ou les zones de croissance active comme le cambium devraient montrer un excès d’ondes UV mono-directionnelles, déclenchant la division cellulaire.

Une forme simplifiée de ce concept est utilisée dans des technologies de projection holographique se servant de lasers comme « ADN transmetteur » et du même type de nano-cristaux piézo-électriques comme « ADN récepteur » et capables de projeter des hologrammes en 3D de haute définition.

Le seuil d’absorption des nano-particules de titanate de baryum/strontium a son maximum à une longueur d’onde de 250nm, absorbant 90% de la lumière passant par le cristal.

La communication intracellulaire qui est responsable du déclenchement est accomplie par des photons de faible énergie d’une longueur d’onde de 260nm.

Adjoindre ces deux découvertes ensemble démontre que l’insertion de particules piézo-électriques de cette qualité devrait interférer lourdement avec la communication cellulaire – ainsi l’ADN et les particules se servent de la même longueur d’onde et de la même forme d’onde électromagnétique pour communiquer.

Afin de comprendre la relation quantitative entre ce type particulier d’opacité suscité par les nano-particules et les dommages causés aux plantes il est utile de calculer la densité optique des particules dans la plante au moment de la mort.

Estimant qu’une concentration de 35mg/kg de matière organique sèche ainsi que mesurée dans l’herbe norvégienne comme dans l’écorce d’arbres californiens mourants l’on peut affirmer que

35mg ≈ 87,5m² de surface particulaire ≈ 21.875 de surface optique

Estimant que 1kg de matière organique sèche équivaut à 3l = 0,003m3 de matière organique vivante, l’opacité sera atteinte à une distance optique de 0,1311mm ce qui est dans l’ordre de la taille d’une cellule.

Au moment de la mort d’une plante, contenant 35mg (Ba, Srx) TiO2, la densité optique des nano-particules est suffisamment élevée pour aller jusqu’à interrompre les communications de cellules directement avoisinantes!

2.2 Irradiation de l’ADN des plantes avec du rayonnement UV de haute énergie

Comprendre le concept de bio-photons comme un modèle d’ondes bi-directionnelles avec leurs ondes-répliques inversées dans le temps envoyées et reçues par des molécules d’ADN, incluant des éléments photo-actifs étrangers pourrait induire le changement de la force des photons impliqués de faibles à pas si faibles.

Il est connu que des particules dans les nuages peuvent être excitées par la radiation cosmique incidente et relâcher cette radiation plus tard sous la forme de rayons gamma. Cette émission de rayons gamma peut subvenir spontanément ou être déclenchée par l’arrivée d’un photon.

En visualisant cette possibilité, il devient évident que l’implication de nucléides en état d’excitation dans un échange de bio-photons pourrait mener à l’émission de quanta de rayons gamma stockés sous la forme d’ondes de réplique inversées dans le temps étant dirigées directement en retour vers l’ADN qui avait émis le photon déclencheur.

Ce processus non-entropique redirigeant de grandes quantités d’énergie de retour vers une source faible déclencheuse est en fait la caractéristique principale des systèmes optiques non-linéaires. Pour une compréhension plus complète veuillez vous rapporter aux articles référencés.

Le rayonnement UV de haute énergie est connu pour être la source principale de dommages aux végétaux. Par conséquent un dépôt d’aérosols optiquement excités pourrait mener à des dommages à l’ADN par l’émission de quanta UV.

2.3 Déséquilibrage du potentiel cellulaire

Le système immunitaire de toutes les cellules suit une courbe hautement raffinée de potentiels électromagnétiques cellulaires, avec des différences de potentiel définies entre le cœur de la cellule et la membrane cellulaire interne, ainsi qu’entre la membrane cellulaire interne et la membrane cellulaire externe. Toute altération de ces potentiels cellulaires affaiblit le « système immunitaire » en dérangeant l’équilibre des procesusi oxydants et anti-oxydants.

Le titanate de baryum/strontium, en tant que substance piézo-électrique change sa géométrie cristalline quand elle est exposée à des champs électromagnétiques externes. Tout changement dans la structure cristallographique est accompagné de l’émission d’électrons.

En tant qu’aérosol dans l’atmosphère cet effet peut être utilisé pour « allumer ou éteindre » des nuages en appliquant des champs électromagnétiques tels qu’utilisés par les appareils HAARP et ICECAT ou d’autres systèmes d’antennes de radiations de micro-ondes en altérant la structure cristallographique, ce qui mène à changer par du courant libre la particule en ion, provoquant instantanément la formation d’une gouttelette dans le nuage.

Le même effet provoqué par des téléphones cellulaires terrestres, des transmissions radar ou de micro-ondes mèneraient à l’émission spontanée d’électrons libres par la particule, ce qui altérerait le potentiel cellulaire de la plante et donc détruire ou affaiblir le système immunitaire de la plante.

Comme cause indirecte la plante pourrait mourir d’infections fongiques dissimulant la cause première de sa souffrance.

3. Preuves expérimentales

Des expériences de germination avec du titanate de baryum/strontium du domaine industriel, ajouté en concentrations différentes pré-définies au processus de germination, ont besoin d’être menées afin de déterminer de manière expérimentale le dosage létal de titanate de baryum/strontium pour les plantes. J’estimerais une concentration de 35mg/kg de graines imbibées comme zone ciblée d’expérimentation, ajoutant le titanate de baryum/strontium à l’eau pour être sûr qu’il soit complètement absorbé par les graines.

Je suggérerais de travailler sur des semences céréalières telles que le maïs, le soja et le blé, et des plantes à croissance rapide comme le cresson pour des résultats rapides afin de pouvoir publier une première version.

Il devrait être possible d’acheter du (Ba, Srx) TiO3 via Internet, j’ai vu des offres. S’il est impossible de mettre la main sur de petites quantités je suggère de contacter en privé des personnes travaillant dans des laboratoires où cette substance est utilisée.

4. Conclusion

Bien que les mécanismes présentés en postulat avec leurs interactions n’aient pas fait l’objet de recherches complètes il y a assez de preuves et de logique autour du sujet pour NE PAS utiliser les nano-particules décrites à moins que la chose ait été convenablement étudiée, et que les dommages à la nature et aux végétaux aient pu être exclus.

Bien qu’il soit tentant de contrôler la météo pour le bénéfice de l’agriculture, bien qu’il puisse paraître sans alternative, pour protéger nos technologies pendant les éruptions solaires pouvant nous frapper jusqu’à l’équateur pendant un possible basculement magnétique – surtout, pris en considération le déplacement s’accélérant de façon exponentielle du pôle nord magnétique au cours des cinq dernières années, indiquant la période de novembre 2012 à mars 2013 comme moment de transition possible – le prix pourrait être trop élevé et la nature pourrait simplement ne pas se réveiller après un hiver de vaporisation d’aérosols – étant totalement aveuglés par notre tentative de protection.

Madame, Monsieur,

Je demande respectueusement à tous et à toutes qui ont accès à des conditions de laboratoire ou à des serres disposant de conditions contrôlées de se livrer aux expériences manquantes au chapitre 4 et de rapporter les résultats, comprenant des photos à:

kautzvella@gmail.com

Tél. 0049 179 2661123

Si je ne devais pas réagir à des résultats arrivants dans la semaine ce texte peut être utilisé dans le domaine public et complété avec vos résultats chiffrant les doses létales de titanate de baryum/strontium, ensemble avec les preuves expérimentales. Tant qu’un e-mail ou contact téléphonique m’a été donné je souhaite évaluer les résultants entrants moi-même et les publierai dès qu’il y aura un schéma visible dans ces résultats.

Merci pour votre attention et possibles contributions.

Dieu vous garde

Harald Kautz-Vella

Source: geoengineeringwatch; chemtrailsplanet

Lien vers l’article d’où est tirée la traduction: http://www.unhealthyearth.com/2012/10/norwegian-study-biological-effects-of.html#more

 

INFO:

 

Des filaments atmosphériques aéroportés, collectés au sol aux quatre  coins de la France en fin d'année 2012 par de simples citoyens, ont été  confiés à AnAlytikA (Centre Indépendant d'Investigations et d'Expetises en Chimie Organique, situé à Cuers, Var, France).

  Le rapport analytique publié récemment par AnAlytikA apporte les preuves scientifiques de l'origine anthropique de ces filaments.
Parmi les nombreux composants organiques détectés figurent plusieurs  molécules connues pour entrer dans la composition des carburants et  lubrifiants de réacteurs d’aviation, y compris plusieurs "phtalates"  perturbateurs endocriniens.
Bernard Tailliez, Fondateur et Directeur Scientifique d'AnAlytikA, se  déclare préoccupé car ses investigations révèlent l'existence d'une  nouvelle forme de pollution atmosphérique, directement imputable au  trafic aérien.
La communauté scientifique et les autorités compétentes -maintenant  alertées- doivent rapidement approfondir leur connaissance de l'origine  et des conséquences, sanitaires et climatiques, de cette nouvelle forme  de pollution atmosphérique.
 .

Souvenir d'un ciel pur sans chemtrails
Souvenir d'un ciel pur sans chemtrails
MARSEILLE 2014
MARSEILLE 2014

PETITE VIDEO DU PRESIDENT IRANIEN

 

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Entretien-exclusif-avec-Mahmoud-Ahmadinejad-18542.html

 

http://sos-crise.over-blog.com/

 

 

Marche mondiale contre les chemtrails et la géoingéniérie

 


ALERTEZ VOTRE ENTOURAGE EN PARTICIPANT À CET ÉVÉNEMENT  

LE DIMANCHE 25 AOÛT !

 
Dans tous les pays, joignez-vous au mouvement pacifique mondial de protestation contre toutes les formes de gestion du rayonnement solaire (SRM) et de géoingéniérie par aérosols stratosphériques (SAG).
Il est temps de nous réapproprier notre ciel.
Nous appelons tous les citoyens du monde à participer, chacun chez eux, à ce mouvement de protestation contre les chemtrails et la géoingéniérie et d’affirmer les certitudes acquises par l’observation. Notre environnement et notre planète sont au bord du précipice à cause des conséquences de la géoingéniérie en cours depuis plusieurs décennies.
 

POURQUOI CONTESTER TOUTES LES FORMES DE GEOINGENIERIE ?

 Connexion entre les OGM (Organismes Génétiquement Modifiés) et la géoingéniérie :
l’un des composants toxiques des nuages artificiels est l’aluminium. Les résultats d’analyses du monde entier en confirment la présence dans les eaux de pluies. Le PH des sols devient beaucoup plus alcalin, ce qui les empoisonne et tue plantes et semences.
Monsanto le sait et a déjà prévu des graines résistantes à l’aluminium qui pourront se développer dans ce type de sols modifiés. Il s’agit bien là d’un plan démoniaque.
 
Nos gouvernements, les scientifiques, se méprennent , et nous mentent sur les causes du réchauffement climatique tout en maintenant le public dans l’ignorance du plus grand désastre écologique planétaire que le monde ait jamais connu. Ils n’ont pas de plan B et le temps court plus vite que les prédictions des modèles informatiques.
 
NOUS avons un plan B : il consiste à STOPPER toute forme de géoingéniérie !
Engagez-vous à organiser/participer localement à cette marche mondiale contre les chemtrails et la géoingéniérie.
 
                                          -------------------------------------------------------------------------
 
 

LETTRE OUVERTE A METEO FRANCE

 
 
 
A M. François JACQ, Président de Météo France, Madame et Messieurs les directeurs :
Christophe MAOCEC, Olivier GUPTA, Alain SOULAN, Yves GLEYZES,
Philippe DANDIN, Emmanuel LEGRAND, Françoise RUIZ, Jean-Marc BONNET,
Philippe BOUGEAULT et François LALAURETTE
 
 
 
        Monsieur le Président, Madame et messieurs les directeurs,
 
 
     J'ai découvert avec étonnement que Météo France a ajouté récemment deux nouveaux éléments à son catalogue de symboles:
 
Désormais, il existe les symboles «Soleil voilé» et «Ciel voilé».
 
   J'en déduis que ces nouveaux symboles illustrent des nouveaux phénomènes de la météo: Un Soleil voilé et/ou un Ciel voilé.
 
     Nous sommes habitués depuis quelques temps à ce que les présentateurs météo à la télévision, à la radio et sur l’internet nous rassurent sur ces nouveaux phénomènes avec des phrases comme «un voile en haute altitude», «le ciel légèrement voilé, sans conséquences» et le très percutant: «un ciel pas vraiment bleu»!
 
     Je fais partie d'une association environnementale active dans l’observation du ciel, et plus particulièrement dans le recensement et l’observation des traînées persistantes des avions.
 
     Suite à nos observations, nous sommes en position de pouvoir affirmer avec certitude que les nouveaux phénomènes météorologiques du «Soleil voilé» et du «Ciel Voilé» sont la conséquence directe des nombreuses traînées persistantes des avions qui forment une couche nuageuse artificielle blanchissant le ciel, et cela dans toutes les conditions de météorologie ambiante.
     
 
Par conséquent, il nous semble que Météo France vient de franchir un cap très grave:
la dissimulation d’un phénomène météorologique NON NATUREL, à l’aide de visuels créés dans le but d’institutionnaliser et banaliser ces phénomènes artificiels.
 
   Ce phénomène de pollution atmosphérique par des avions avec des conséquences météorologiques immédiates coïncide étrangement avec des tendances actuelles qui soutiennent de plus en plus ouvertement la «Géo-ingénierie du Climat», et plus particulièrement «la gestion du rayonnement solaire» qui propose la dispersion de particules chimiques par des avions dans l’atmosphère afin de bloquer la lumière du Soleil.
 
     Nous citons ici l’Agence Nationale de la Recherche qui a lancé un appel en mai 2012 «Géo-Ingénierie du Climat- Quelles recherches et quels partenariats?», établissant par la suite le groupe de recherche «ARP REAGIR (Réflexion Autour de la Géo-Ingénierie Environnementale)» qui semble travailler actuellement sur ce sujet de manière confidentielle.
 
     Nous avons constaté que Météo France utilise ce nouveau symbole "Soleil Voilé" sur les cartes de prévision météo pour annoncer par avance un ciel effectivement couvert de traînées persistantes.
 
     Nous demandons donc à Météo France :
·      Quel est le descriptif interne qui accompagne les deux nouveaux symboles?
·      Est-ce que Météo France est partenaire du groupe REAGIR?
·       Est-ce que Météo France est au courant de programmes de Géo-ingénierie?
 
   France Météo est un service public et a donc l’obligation de répondre aux questions de citoyens concernés par le problème de la pollution atmosphérique et les conséquences météorologiques et environnementales.
 
 
   Dans l’attente de vous lire, je vous prie d'agréer, Monsieur, l'expression de mes sentiments les meilleurs.
 
Mr Méziane RAHEM
(EIPICA - FRANCE)
 
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
EVOLUTION VERS UN GOUVERNEMENT MONDIAL UNIQUE 
LES OBJECTIFS DU BILDERBERG
 
Une identité internationale unique
Le contrôle centralisé des personnes par contrôle de l'esprit " HAARP + CHEMTRAIL!
Une société à croissance zèro
Un état de déséquilible perpétuel
Le contrôle centralisé de toute l'éducation
Le contrôle centralisé de toutes les politiques nationals et internationales
Le renforcement du pouvoir des nations Unies
Un bloc commercial occidental
L'expansion de l'OTAN
Un seul système juridique
Un seul Etat-providence de type socialiste
 
Les informations ci-dessus viennent du livre de Daniel Estulin,
LA VERITABLE HISTOIRE DES BILDERBERGERS
 
 
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 

L'Armée US a secrètement pulvérisé des substances radioactives sur des villes américaines. Tout cela s'est fait dans les années '50-'60. Et on a le culot de dire que le gouvernement ne ferait pas d'expérimentation avec les chemtrails, ue c'est une théorie du complot...

 

 

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

« Il est plus facile de croire ce qu'on nous affirme officiellement, que de s'aventurer dans l'indépendance intellectuelle...En fait, ce n'est pas l'opposition, mais le conformisme et l'inertie qui ont de tout temps été les plus sérieux obstacles à l'évolution des consciences !... » (Mahatma Gandhi)

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 MOSCOU, Russie - Edward Snowden, le pirate qui a eu accès à tous les coins secrets de l'Internet au cours de son mandat à la NSA, s'est présenté avec les détails d'un projet classifié évoquant l’utilisation des chemtrails pour modifier le climat de la planète. 

La vérité choquante, comme il le dit, c'est que les chemtrails sont une partie d'un programme de bienfaisance visant à lutter contre le réchauffement climatique.

En coopérant en secret avec les fabricants de carburéacteur, les agents du gouvernement ont soigneusement gardé pour eux l’objectif réel des chemtrails.

 

 

Snowden raconte: «Je révéle ce programme, car il n'y a pas de surveillance dans la communauté scientifique, aucun débat public, et peu de préoccupation pour les effets secondaires qui parfaitement connus de quelques privilégiés intéressés à poursuivre durant des décennies ce programme de manipulation du climat, cela, dans le plus grand secret. »

 

Parce que le changement climatique est une menace pour l'agriculture américaine, il a été étiqueté comme un problème de sécurité nationale. Avec l'influence et la coopération de Monsanto, un laboratoire de géo-ingénierie secret baptisé Muad'Dib exploite la technologie des chemtrails depuis la fin des années 1960, un programme souvent désigné par les initiés comme le «joyau de la couronne».

Muad'Dib a pour but de protéger à tout prix le climat de l'Amérique du Nord – quitte à accélérer la désertification de l’Afrique sub-saharienne ou de propager des traces de substances cancérigènes dans les régions peu peuplées. 

D'autres effets secondaires, dont les scientifiques du Muad'Dib ont le secret, ont ainsi été révéles par le héros Snowden, on sait désormais que les chemtrails conduiront à de grandes sécheresses en Amazonie engendreront de puissantes tempêtes le long de la côte Est américaine.

Snowden a partagé des documents décisifs dans The Internet Chronicle, mais par souci de séxurité nationale, seul son témoignage peut être publié. Ces contiennent des références à des scientifiques qui ne manqueraient pas d'être la cible du contre-espionnage étranger, car leurs connaissances sont indispensables à la survie des Etats-Unis.

Snowden: " Si ce programme devait s'arrêter, les scientifiques croient fermement que dans un délai d'un an seulement, le climat nord-américain tomberait dans une spirale infernale de non-retour, hors de tout contrôle, les mauvaises récoltes conduiraient à une série de famines dévastatrices qui dépleurait les centres urbains."

 

Parce que le programme  a été réalisé à une si importante échelle, les sceptiques pourraient trouver l'histoire de Snowden incroyable. Cependant, Edward Snowden a expliqué que ce programme a été facilement caché à la population, grâce à l'aide des entreprises de kérosène, un élément essentiel ducomplexe militaro-industriel. Snowden de nous dire: "Des produits chimiques sont secrètement déversés par des avions commerciaux (de passagers),  soi-disant pour améliorer l'efficacité. En vitesse de croisière, la chaleur et la pression atmosphérique provoque une réaction chimique, une molécule de carbone top-secrète. Ce processus est imparfait et la plupart des sous-produits sont très dangereux, même en faible quantité.

 

Pis que tout, les conséquences sur la santé de la population au sol restent inconnus.

 

Ces secrets révélés par E. Snowden ont de quoi faire réfléchir. Sont-ils plus importants que ceux sur l'espionnage des citoyens du monde et des Nations ? Je pense qu'ils sont au moins égaux...

 

Joseph Kirchner pour wikiStrike

 

---------------------------------------------------------------------------------------------

Photos à voir sur ce blog!!!!

 

http://alalumieredunouveaumonde.blogspot.fr/2013/08/a-linterieur-dun-avion-chemtrail_7.html

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

L’épandage aérien dans le monde

 

Aux Etats-Unis, l’épandage est légal depuis 1977. En effet, le Ministère de la Défense peut faire des expérimentations biologiques sur sa propre population. À la conférence de l’AAAS (American Association for Advancement of Science) à Asilomar, en Californie, qui a eu lieu du 18 au 22 février 2010, on parle ouvertement d’épandre annuellement jusqu’à 20 millions de tonnes d’Aluminium et de soufre mais on nie la possibilité que les gouvernements seraient déjà en train d’en épandre. En Chine et en Russie, il n’y a pas de problèmes, parce que l’autorité est la loi. Lors des J.O. 2008, en Chine, le gouvernement explique comment il a évité la pluie lors de la cérémonie d’ouverture et de fermeture. « Nous provoquons la pluie, en vaporisant de l’iodure d’argent dans les nuages qui seraient encore loin, soit on modifie la composition des gouttelettes d’un nuage menaçant et proche de la zone à protéger, afin de réduire les chances de précipitations. »

Par contre en Europe, l’épandage est une infraction par rapport à la législation sur le Droit de l’environnement et aussi sur le principe de Souveraineté des pays. Malgré tout, certaines instances militaires ont déjà dû admettre qu’ils épandaient au-dessus de leur propre territoire mais, soit ils nient les effets nocifs tel que l’Allemagne, soit ils justifient cet épandage dans le cadre de l’intérêt national tel que la Grande-Bretagne. La révélation d’opérations secrètes conduites entre 1940 et 1979 sur la population anglaise permet d’entrevoir la folie de certains gouvernements. C’est l’Observer (journal du groupe The Guardian) qui a bien relaté l’histoire de ces essais bactériologiques conduits par la Grande-Bretagne. « Des millions dépensées dans la guerre bactériologique. La majeure partie de la Grande-Bretagne a été exposée aux bactéries répandues pendant des tests secrets ».

Constater l’absence de preuve d’épandages aériens chimiques est un fait, supposer que cette pratique puisse malgré tout exister en est un autre. La question mérite d’être posé car, une chose est certaine, épandage chimique il y eut. Mais, tant que le ou les gouvernements continueront à nier la possibilité des chemtrails, ou a divulguer des preuves allant à l’encontre de ces théories, le doute planera et restera en suspend. En attendant, gardez les yeux rivés vers le ciel.

 

-----------------------------------------------------------------------------------

 

QU'ILS VAPORISENT DANS NOTRE ATMOSPHERE ?

 

 

D'après des analyses très sérieuses faites en laboratoires privés - pas ceux du Système ! - On peut relever au moins huit agents chimiques ou biologiques composant les chemtrails gentiment vaporisés au-dessus de nos têtes par une belle bande de salopards autorisés par de tout puissants pourrisseurs :

  • des sels de barium

  • des microparticules d'aluminium

  • du dibrométhane (Ethylene dibromide EDB)

  • des streptomyces

  • des entérobactéries

  • du serratia marcescens

  • du thorium.9 radioactif

  • ainsi que de nombreuses nanoparticules et des fibres coloïdales difficilement identifiables

  • .
  •  

Nous conseillons de se reporter au tableau détaillé des dangers et méfaits qu'occasionnent ces substances : Analyse en laboratoire des constituants de certains chemtrails (clic !)

.

Parmi les objectifs inavoués de ces épandages, on relève diverses hypothèses :

  • lutte contre le réchauffement planétaire 

  • modification du climat

  • moyen de communication pour l'armée 

  • empoisonnement des populations 

  • expériences de guerre biologique 

  • intentions occultes

  • Le réchauffement planétaire, c'est ... du réchauffé. On nous en bassine depuis bientôt cinq ans. En fait de réchauffement, parlons plutôt d'un bouleversement climatique à l'échelle de notre terre. En ce moment, (mi-décembre 2012), il pleut en continu sur la Côte d'Azur et sur la Corse, avec un petit 8°C pendant la journée, alors que le soleil resplendit dans le nord de la France où il fait 10°C !!! Foutaise que le réchauffement prétendu par tous ces politicards et savantasses vendus aux "Allumés" - le terme Illuminati est trop bien pour les immenses salopards cavernicoles qui téléguident leurs marionnettes gouvernementales.

  • Nous ne pouvons pas douter que les chemtrails, fréquemment associés à d'intenses champs électromagnétiques - programme HAARP - agissent sur le climat et constituent aussi un moyen de contrôle chimique sur les humains : http://www.dailymotion.com/relevance/search/les%2Barchives%2Boubli%25C3%25A9es%2Bde%2Bhaarp (à voir absolument).

  • Un moyen de communication pour l'armée ? C'est très possible, d'autant que ces panaches pourris contiennent de fortes proportions de micro-particules d'aluminium

  • L'empoisonnement des populations ? D'après le tableau des composants chimiques présenté plus haut, vous avez dû vous faire votre propre opinion sur la question !!!

  • Expériences de guerre biologique ? C'est dépassé. La guerre biologique est secrètement commencée depuis longtemps. On vous empoisonne à travers la nourriture infecte qu'on vous vend, les fruits et les légumes élevés les pieds dans l'eau, hors sol, à travers l'eau contaminée que vous buvez, par l'air pollué que vous respirez, à travers le climat complètement détraqué par les expériences américaines telles que les milliards de kilowatts dont ils farcissent constamment l'ionosphère (HAARP) et... sans oublier, bien sûr, ces beaux dégueulis blanc-sale dans notre ciel.

  • Intentions occultes ?... Eh bien..., laissez libre cours à votre imaginations et vous en découvrirez des kyrielles dont certaines ne seront ni naïves ni invraisemblables.

     

    -------------------------------------------------------------------------

     

     

     

     

     

    Faux prétexte: Selon un rapport des Nations Unies, les chemtrails sont nécessaires pour lutter contre le réchauffement climatique

     

     

    Selon l'affirmation du GIEC ( Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat), "Le réchauffement climatique est irréversible sans une géo-ingénierie massive de la chimie de l'atmosphère".

    Le New Scientist rapportait hier :

     

    Selon l'un de ses auteurs principaux, et la toute dernière ébauche visionnée par New Scientist, le rapport dira : "Le réchauffement induit par le CO2 restera approximativement constant pendant plusieurs siècles même après complète cessation d'émissions. Une grande fraction du changement climatique est donc irréversible à une échelle humaine, sauf si les émissions nettes de CO2 causées par l'homme (anthropogéniques) restaient fortement négatives sur une période durable".

     

    En d'autres mots, même si la planète entière fonctionnait avec une énergie non fossile et qu'il y ait un arrêt de la déforestation, le seul moyen d'abaisser la température serait de concevoir un schéma pour envoyer les milliards de tonnes de dioxyde de carbone hors de l'atmosphère. On nous disait en permanence qu'il fallait changer le comportement humain pour stopper le changement climatique, mais maintenant on nous dit qu'ils doivent faire de toute façon de la géo-ingénierie pour la planète.

     

    Dans l'extrait ci-dessus, The New Scientist donne un lien vers un autre de ses articles datant d'il y a deux jours, "La géo-ingénierie peut-elle éviter un chaos climatique ?" qui commence par, "Oups. Ce n'était pas du tout volontaire, mais il semble que nous ayons détruit la planète. Pouvons-nous faire quelque chose pour améliorer la situation ?"

     

    Brève réponse des Nations-Unies : "Géo-ingénierie (et rien d'autre)".

     

    Peu importe qu'aucun gouvernement ou organisme international n'ait voulu évoquer le "Climategate", où des acteurs majeurs engagés dans la recherche climatique ont été impliqués dans un scandale après des fuites d'emails montrant qu'ils truquaient les données climatiques pour cacher le fait que les températures terrestres étaient en réalité en chute.

     

    En fait, il y a juste quelques jours, Associated Press parlait d'un mini-Climategate II, avant le rapport des Nations-Unies ci-dessus :

     

    Des scientifiques travaillant sur le rapport capital des Nations-Unies concernant le changement climatique bataillent pour expliquer pourquoi le réchauffement climatique semble avoir ralenti ces 15 dernières années même si les émissions de gaz à effet de serre continuent d'augmenter.

     

    Une fuite de documents obtenus par Associated Press montrent les profondes inquiétudes des gouvernements sur la manière d'aborder la question avant la conférence du GIEC de la semaine prochaine (du 23 au 27 septembre à Stockholm, NdT) sur le changement climatique. La réponse numéro un de la géo-ingénierie semble arriver sous la forme de 'chemtrails', phénomène d'épandage dans l'atmosphère de métaux lourds comme l'aluminium pour bloquer le soleil. Bien que les gouvernements refusent toujours d'admettre officiellement l'existence du "chemtrailing", des articles comme "La géo-ingénierie pourrait blanchir le ciel", publiés l'été dernier discutent ouvertement d'une étude de l'Institut Carnegie sur la géo-ingénierie via les chemtrails comme si cela se produisait déjà pendant que nous en parlons :

     

    La brume blanche suspendue au-dessus de nombreuses grandes cités pourrait devenir une vision familière partout si le monde décide de tenter la géo-ingénierie pour refroidir la planète.

     

    ----------------------------------------------------

     

    PROGRAMME DE MODIFICATION EN CHINE 

     

     

    Un météorologiste chinois de premier plan affirme que son pays aura recours trés prochainement à une meilleure technologie pour faire venir ou cesser la pluie, et surtout pour faire meilleurs usages que ceux déjà utilisés ces dernières années.  



    Plus de  560 000 actions de manipulations du climat ont déjà été menées dans le pays depuis 2002 à l'aide d'avions, de fusées et de projectiles transportant de la glace sèche ou des particules d'iodure d'argent pour stimuler les précipitations. Elles ont pu produire 489,7 milliards de tonnes de pluie et permis d'économiser environ 10,4 milliards de dollars de pertes économiques.

    La Chine a commencé son programme de modification artificielle du climat dés 1958. Pour les Jeux Olympiques de 2008, la Chine comptait 30 avions, 4.000 lance-roquettes, et 7.000 canons anti-aériens uniquement consacré à cet effet. Chacun de ces systèmes permettait d'introduire des produits chimiques dans les nuages menaçants, pour diminuer les gouttes de pluie avant qu'elles n'atteignent les stades.

    En Février 2009, la Chine a également employé l'utilisation de ces nouvelles technologies pour produire artificiellement des chutes de neige sur Pékin. Après plus de quatre mois de sécheresse, elle a utilisé des bâtons d'iodure pour augmenter la chute des précipitations. Ces chutes de neige sur la capital Pékin ont duré environ trois jours et ont conduit à la fermeture de 12 routes principales autour de le ville. À la fin du mois d'Octobre 2009, les responsables de la ville affirmaient que ces miraculeuses chutes de neige, une première depuis 1987, furent possibles grâce à l'ensemencement des nuages.

    La modification du climat implique principalement l'ensemencement des nuages avec des particules de glace sèche (dioxyde de carbone solide) ou de minuscules particules d'iodure d'argent pour stimuler les précipitations, généralement dans le but d'accroître l'offre locale en eau. Son utilisation a connu une expansion croissante à l'échelle nationale et mondiale ces dernières années, et ce pour lutter contre la sécheresse, les incendies de forêt, les grêlons et les inondations.

    Les risques potentiels de larges pollutions liées à ses techniques sont pourtant méconnus.

    La modification artificielle du climat en temps de guerre a été interdite par les Nations Unies. En effets ces techniques peuvent être utilisées dans le but de destruction chez l'ennemi en créant artificiellement des inondations, des cyclones ou des typhons. 

    Elle peut aussi permettre le contrôle de l'économie des marchés des produits agricoles.

    En chine des conflits politiques causés par ces techniques existent déjà, les régions voisines s'accusent souvent mutuellement de se faire voler leur pluie par leurs voisins en utilisant l'ensemencement des nuages
    .

    Environ 24 pays dans le monde utilisent déjà depuis longtemps ces techniques de modifications du climat sur le plan opérationnel. L'office de Modification  du climat chinois est considéré comme le plus grand au monde, il emploie 37.000 personnes dans le pays.
     
    Les produits chimiques les plus couramment utilisés pour l'ensemencement des nuages sont l'iodure d'argent et le dioxyde de carbone solide( glace sèche). Le propane liquide, qui se transforme rapidement en gaz, est également fréquemment utilisé. Cela peut produire des cristaux de glace à des températures plus élevées que l'iodure d'argent. L'utilisation de matériaux hygroscopiques, comme le sel, est de plus en plus utilisé.


    Ces produits peuvent être dispersé par avion ou par des dispositifs de dispersion situés sur le terrain . La diffusion dans les nuages par des avions est le plus fréquemment utilisé. En cas de libération par des dispositifs sur le terrain, les particules fines sont transportées par les vents et les courants d'air après leur libération.

    Déjà un certain nombre de sociétés commercialisent leurs services: c'est le cas par exemple des sociétés américaines: Aero Systems Incorporated, Atmospherics Incorporated, North American Weather Consultants, Weather Modification Incorporated, Weather Enhancement Technologies International, Seeding Operations and Atmospheric Research (SOAR), presque toutes ont centré leurs activités sur l'ensemencement des nuages.

    Les graves dangers de manipulation du climat

    Si contrôle de la météo à grande échelle devient aujourd'hui possible, les conséquences potentiellement négatives peuvent inclure des effets secondaires très dangereux sur les écosystèmes existants et des risques sanitaires inconnus. En effet le contrôle de ces techniques est pour ainsi dire inexistant, ainsi leur utilisation comme une arme pourraient même s'avérer catastrophiques.

    Il faut savoir que l'exposition à l'iodure d'argent peut provoquer des troubles manifestes sur les humains et les mammifères. Malheureusement les accumulations de ces produits dans les sols, la végétation et les eaux de ruissellement ne sont pour ainsi dire pas mesurées.

    En 1995 puis en 2004 des évaluations environnementales  dans la Sierra Nevada et l’Australie par un panel de chercheurs indépendants a permis de confirmer la légitime inquiétude des écologistes de la dispersion et de l'absorption de dioxyde d'argent dans l'environnement. L'augmentation d'argent constatée a permis d'affirmer le lien avec la proliférations d'algues dans les lacs glaciaires vierges de toutes pollutions, ainsi que la disparition de l'opossum pygmée parmi les espèces en danger dans les régions montagneuses d'Australie.

    Source: The Watchers, Xinhua,  Beijing Weather Modification Office, Wikipedia
    © Trad. Nature Alerte

     

    ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

     

     

    L'AGENT ORANGE

     

    Comment ont-ils osé ? Comment ont-ils pu même imaginer un plan aussi insensé dans sa fausse simplicité ?…

    Puisque notre ennemi se cache dans la forêt, eh bien nous allons anéantir cette forêt afin de le rendre visible ! Et du même coup, nous le priverons de pouvoir se nourrir en tuant toutes les plantes et tous les animaux qui font son ordinaire ! Et même en empoisonnant l’eau dont il s’abreuve !

    C’est en partant de ce principe que les généraux américains ont livré au Viêt-Nam la plus grande guerre chimique de l’Histoire et provoqué une catastrophe humaine et écologique sans précédent dont les terribles effets se font toujours sentir, quarante ans après la fin des opérations…

    Monsieur X ouvre donc le dossier de l’Agent orange comme on a communément appelé ce poison, ce défoliant fabriqué par quelques grandes firmes états-uniennes, dont Monsanto, qui tentent toujours de nier leur responsabilité dans ce désastre. Mais après tout, n’en a-t-il pas été de même pour les entreprises allemandes qui ont produit le Zyklon B utilisé dans les chambres à gaz de la Seconde Guerre mondiale !

     

    --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

     

     

    LE LIVRE /

     

    André BOUNY est né handicapé, atteint de spina-bifida, dans la campagne pauvre du sud de la France. Suivant des études paramédicales (en odontologie) à Paris, il proteste contre la guerre qui fait rage au Viêt Nam, dans la rue et par ses peintures exposées au Grand Palais.

    Ému par la découverte de ce pays ravagé par la guerre, où il rencontre mutilés et malades, il fonde en 1997 l’association caritative DEFI Viêt Nam, (Donner Ensemble Former Informer), qui s’engage également dans la campagne contre les mines antipersonnel. Quelque 300 tonnes d’équipement médical, recueillies et mises en conformité, sont expédiées par bateaux (électrocardiographes, lits médicalisés, fauteuils roulants, à destination de services de chirurgie et de radiologie, de maternités, cabinets dentaires, etc). L’association à but non lucratif pourvoit aussi à la formation de personnel médical vietnamien en France, facilite le parrainage d’enfants (une petite fille issue d’une famille misérable est récemment devenue institutrice) ; informe sur l’Agent Orange et distribue des aides aux victimes de ce poison chimique contenant de la dioxine.

    André enchaîne les voyages au Viêt Nam où il adopte deux enfants. En 2004, il adresse une lettre ouverte à John Kerry, diffusée dans la presse internationale. Puis il constitue et conduit le Comité International de Soutien aux victimes vietnamiennes de l’Agent Orange (CIS) qui comprend de très nombreuses personnalités dans des domaines d’expertises variés. Infatigablement, il explique les conséquences de ce poison dans tous les médias qui osent en parler (radios, télés, journaux et sites Internet). Il est intervenu lors des trois éditions des Rencontres Internationales pour le Désarmement Nucléaire, Biologique et Chimique (RID-NBC), mais aussi en d’autres lieux prestigieux comme la Cité de l’Espace, et même à l’ONU lors de la 4e session du Conseil des droits de l’homme.

    Son livre se fonde sur 40 ans d’expérience et d’intérêt porté au peuple et à la culture du Viêt Nam, comme à son histoire.

    Préface de Howard ZINN
    Avant-propos de Maître William BOURDON

    ---------------------------------------------------------------------------------------------------

     Un neurologue prévient que l’aluminium des chemtrails pourrait entraîner « une augmentation explosive des maladies neurodégénératives »

     

     

    Les nanoparticules d’aluminium sont infiniment plus réactives et peuvent facilement pénétrer dans le cerveau

    Internet est truffé d’histoires de « chemtrails » et de géoingénierie censé combattre « le réchauffement climatique » ; et, jusqu’à récemment, je lisais ces histoires avec une certaine réserve. L’une des raisons principales de mon scepticisme était que j’avais rarement vu ce qui était décrit dans le ciel. Mais ces dernières années j’ai remarqué un grand nombre de traînées et je dois admettre qu’elles ne ressemblent pas aux traînées de condensation (contrails) que j’ai vu dans le ciel de mon enfance. Elles s’étendent, sont très larges, se déploient selon un schéma défini et évoluent lentement en nuages artificiels. Particulièrement inquiétant est le fait qu’il y en a énormément aujourd’hui – des douzaines qui remplissent le ciel chaque jour.

    Mon inquiétude majeure est qu’ils aspergent à l’évidence avec des tonnes de composés d’aluminium sous forme de nanoparticules. Il a été démontré dans la littérature scientifique et médicale que les nanoparticules sont infiniment plus réactives et induisent une intense inflammation dans plusieurs tissus. Un aspect inquiétant de ces nanoparticules est leur effet sur le cerveau et la moelle épinière, car on attribue une liste grandissante de maladies neurodégénératives, dont l’Alzheimer, le Parkinson et la sclérose latérale amyotrophique (appelée maladie de Lou Gehrig aux US, paralysie progressive de la moelle épinière, NdT) fortement reliées à une exposition à de l’aluminium dans l’environnement.

     

    Les nanoparticules d’aluminium ne sont pas seulement infiniment plus inflammatoires, elles pénètrent aussi facilement dans le cerveau par plusieurs voies, dont le sang et les nerfs olfactifs (les nerfs de l’odorat dans le nez). Des études ont montré que ces particules passent le long des conduits des nerfs olfactifs, qui sont directement connectés à l’aire du cerveau qui est non seulement la plus touchée par la maladie d’Alzheimer, mais aussi celle touchée la plus précocement dans le cours de la maladie. Cette zone possède aussi le plus fort taux d’aluminium du cerveau dans les cas d’Alzheimer.

    La voie intranasale d’exposition rend l’épandage de quantités massives de nanoaluminium dans le ciel spécialement dangereux, car il sera inhalé pendant plusieurs heures par des gens de tout âge, dont des bébés et des petits enfants. Nous savons que ce sont les gens âgés qui ont la plus forte réaction à cet aluminium aérien. En raison de la dimension nanométrique des particules d’aluminium utilisées, les systèmes de filtrage des maisons ne l’enlèveront pas, donc il y aura une exposition prolongée, même à l’intérieur.

     

     

    En plus de l’inhalation de nanoaluminium, ces épandages vont saturer le sol, l’eau et la végétation de hauts niveaux d’aluminium. Normalement l’aluminium est peu absorbé par l’appareil digestif ; mais le nanoaluminium est absorbé en beaucoup plus grande quantité. On a montré que cet aluminium absorbé se distribue à plusieurs organes et tissus y compris le cerveau et la moelle épinière. Inhaler ce nanoaluminium en suspension dans l’environnement entraînera aussi une réaction fortement inflammatoire dans les poumons, ce qui se révélera un vrai danger pour les enfants et les adultes asthmatiques et sujets à des maladies pulmonaires.

    Je prie pour que les pilotes qui font l’épandage de cette dangereuse substance prennent pleinement conscience qu’ils détruisent aussi la vie et la santé de leur famille. C’est aussi vrai de nos responsables politiques. Une fois le sol, les plantes et les sources d’eau lourdement contaminés, il n’y aura aucun moyen d’inverser les dégâts qui ont été faits.

    Il est nécessaire de prendre des mesures pour empêcher une énorme catastrophe sanitaire imminente si ce projet n’est pas stoppé immédiatement. Nous verrons autrement une augmentation explosive de maladies dégénératives survenant chez les adultes et les aînés ainsi que des troubles neurologiques de développement chez nos enfants. Nous assistons déjà à un accroissement spectaculaire de ces troubles neurologiques et ils se produisent chez des gens plus jeunes qu’auparavant.

    Source  et traduction : Bistrot Bar Blog.

    Pour savoir qui est le Dr Russel Blaylock : (en anglais)

    http://en.wikipedia.org/wiki/Russell_Blaylock

     

    ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

     

    UN DOCTEUR S'EXPRIME SUR LES CHEMTRAILS ,

     

    Les quelques derniers jours ont été magnifiques en Caroline du Nord, assez chauds pour s'asseoir au soleil avec seulement un t-shirt et regarder les oiseaux se préparer pour le printemps. J'aime la nature, il n'y a rien comme l'odeur de la boue quand le sol commence à dégeler après un long hiver ou l'excitation de voir les plants sortir la tête du sol pour la première fois; Je suppose qu'une partie de moi est encore un enfant qui aime creuser dans la terre. Je crois aussi que passer du temps dans la nature est un bon moyen de se relier au flot de la vie et de la créativité qui existent sur terre. Ma joie a été contrariée cette année par la vue d'avions recouvrant le ciel de traînées gluantes et du sentiment de confusion et de consternation l'accompagnant sur le fait que les autres personnes ne les voient pas, s'en moquent, ou ne savent pas.

    Oui, je parle des chemtrails. J'ai écrit quelques autres articles à leur sujet qui ont reçu une attention minimale, mais je persiste. Puisque je ne suis arrivé à aucune conclusion par la réflexion et que les chemtrails m'emportent dans des théories métaphysiques, j'ai cherché auprès d'autres dans ce domaine d'étude très restreint. Le docteur Stephen D. Mckay m'a récemment envoyé un email et a partagé la nouvelle qu'il avait été contacté par la BBC et Channel 4 en Angleterre pour travailler sur deux documentaires sur les projets de modification du climat et de géoingénierie, y compris la question des chemtrails. Et hier j'ai reçu ses découvertes après six ans de recherche sur le sujet.

    Le docteur Mckay croit qu'il y a quatre projets en cours dans notre atmosphère. "Le premier projet est une initiative pour empêcher les rayons du soleil d'atteindre la terre, y compris les rayons ultraviolets qui nous atteignent sans une couche d'ozone adéquate dans les régions supérieures au-dessus de la terre. Ceci, espère-t-on, réduira la température à la surface et empêchera les radiations ultraviolettes de causer des cancers de la peau chez l'homme. L'aérosol est probablement de l'oxyde d'aluminium ou un composé qui aurait des propriétés similaires".

    "Le second projet, et le plus secret, est le projet militaire de la Navy des États-Unis: RFMP, Radio Frequency Mission Planner. Le RFMP est le nom donné au système pour un groupe de programmes informatiques, et un des sous-programmes conjoint du système RFMP est appelé programme VTRPE. VTRPE est un acronyme pour Variable Terrain Radio Parabolic Equation, c'est un programme informatique de propagation des radio-fréquences qui traite des ondes radio et permet au système RFMP de voir le champ de bataille en trois dimensions (3D) sur un écran de télévision. Le système RFMP dépend aussi de satellites pour fournir des images du champ de bataille qui seront combinées avec les images vues du sol et ainsi produiront des images 3D".

    "En fournissant un environnement extrêmement interactif et visuel (comme un écran de radar), le système RFMP permet à l'opérateur de développer une familiarité avec l'environnement radio-fréquence avant qu'une mission de guerre sur le terrain ne se produise en jouant avec une variété de scénarios "que se passe-t-il si?" sur son écran d'ordinateur. Puisque tous les principaux modes de propagation des radio-fréquences sont modélisés sur l'ordinateur du système RFMP, des cas spéciaux, quelquefois paradoxaux, peuvent être examinés en détail et exploités pendant une mission de guerre".

    "Le programme informatique RFMP ne fonctionnait précisément qu'au dessus de l'eau et des zones côtières mais pas au-dessus des terres car les ondes radar du système nécessitaient une condition atmosphérique connue sous le nom de "conduit" au-dessus des terres pour opérer avec précision".

    "Le gouvernement et l'armée ont résolu le problème du "conduit" en relâchant un aérosol, un mélange de sels de baryum, dans l'atmosphère au-dessus des États-Unis. Ils ont fabriqué un conduit radio-fréquence atmosphérique ayant comme base un aérosol de baryum à partir d'avions. Les caractéristiques chimiques et électriques du mélange entraînent l'humidité à rester dans les nuages. Les aérosols fournissent un environnement électrique et chimique qui maintient le conduit radio-fréquence pour le système RFMP / VTPRE. Des fibres avec du baryum peuvent former un conduit. Le mélange de sels de baryum, quand répandus en ligne droite, fournit aussi un conduit d'un point A à un point B et permet les communications haute fréquence le long de cette trajectoire, même le long de la courbure de la terre, dans les deux directions. Les communications haute fréquence de l'ennemi peuvent être surveillées plus facilement avec le conduit en ligne droite".

    "Le troisième projet utilise aussi le mélange de sels de baryum dans l'atmosphère. Le contrôle du climat est un projet de l'US Air Force et s'inspire des concepts de Nikola Tesla sur les radiations haute fréquence (HAARP) sur l'ionosphère au-dessus de la terre. Les fragiles systèmes de soutien de la vie dans notre environnement sont manipulés, testés et altérés par le gouvernement pour un avantage militaire. Les documents de l'Air Force laissent entendre que "les risques sont grands mais que la récompense en vaut la peine". Le mélange de sels de baryum supportant l'humidité est stimulé le long des fronts météorologiques et manipulé de façon contrôlée. L'énergie micro-onde est peut être aussi utilisée dans le programme de manipulation du climat. Les données météorologiques sont aussi une contribution nécessaire au programme VTPRE du système RFMP. Des technologies perfectionnées de contrôle du climat permettront à une armée d'empêcher la pluie, de causer des inondations, des sécheresses, des orages, d'empêcher l'ensoleillement, d'endommager les récoltes, et de mettre à genoux n'importe quel pays sans tirer un coup de feu".

    "Le quatrième projet dans l'atmosphère est le programme de détection biologique et de décontamination de la Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA). Le programme utilise aussi le mélange de sels de baryum comme base dans l'aérosol ainsi que des fibres de polymère spéciales dans l'atmosphère. Ils ont relâché des agents biologiques dans l'atmosphère pour des essais, testant les systèmes de détection et de décontamination".

    "On pense que le sel de baryum, les fibres de polymère et autres produits chimiques dans l'atmosphère sont les irritants physiques qui sont directement ou indirectement responsables de l'augmentation récente des épidémies de cas de saignement de nez, d'asthme, d'allergie, de pneumonie, d'infection des voies respiratoires supérieures et de l'augmentation notable des symptômes d'arthrite récemment remarquée au niveau national. Les produits chimiques répandus illégalement dans l'atmosphère produisent des conditions nuisibles à la santé humaine et animale mais favorables à la croissance de moisissures et de champignons nocifs. Ces conditions ne sont pas favorables à une bonne santé. Les sels de baryum solubles et les métaux sont toxiques pour les mammifères. Ils sont absorbés rapidement par l'appareil gastro-intestinal et sont déposés dans les muscles, les poumons et les os. Aucune données ne sont disponibles dans la communauté médicale sur les effets à long terme du baryum dans le corps humain".

    "Les programmes sont secrets car l'EPA fédérale (agence de protection de l'environnement) et les agences d'état sur la qualité environnementale ne doivent pas savoir quels sont les effets dérivés du métabolisme des agents biologiques illégaux nocifs. C'est pour cette raison que le projet a été déclaré secret pour les citoyens du monde".

    Alors maintenant nous savons, et c'est à peu près ce que nous avions suspectés, alors je devine que la question devient: que faire ensuite? Comme j'appréciais le beau temps du sud les quelques derniers jours et regardais les avions, quelquefois cinq à la fois, laisser leur trace à travers le ciel, j'ai entendu que l'on s'attendait à un orage terriblement violent et je me suis demandé pourquoi personne ne voyait l'enchaînement?

    Et à nouveau la porte de mon cerveau philosophique s'est ouverte brusquement avec un millier de questions et peu de réponses, J'en ai entendu beaucoup exprimer que voir les chemtrails avait changé leur vie, la plupart se rappellent la date comme on se rappellerai une expérience traumatisante, mais je sais que les expériences qui changent la vie ne nous rendent que plus forts. J'en ai entendu d'autres exprimer l'idée que devenir conscient de l'activité dans le ciel leur avait fait se sentir comme s'ils avaient été appelés, ou choisis, pour un plus grand dessein, similaire aux personnages de Rencontre du Troisième Type. Mais la plupart parlent juste de peur, de mort et de maladie s'abattant des nuages et je suggère que si c'est un complot abominable de l'élite mondiale pour nuire à l'humanité, alors la peur est exactement ce qu'ils s'attendent à ce que nous ressentions et c'est notre devoir de s'élever au-dessus de cette émotion.

    Merci beaucoup au docteur Mckay pour avoir partagé son temps et ses découvertes.

    http://www.chemtrails-france.com"Un docteur s'exprime sur les chemtrails"

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

     

     CERTAINS " EVENEMENTS " PEUVENT NOUS APPARAITRE COMME IMPOSSIBLES, CAR DEPASSANT NOTRE ENTENDEMENT, NOTRE LOGIQUE OU NOTRE SYSTEME DE REFERENCE OU DE VALEUR.

     

    ------------------------------------------------------------------------------------------------

     

     

     Bien des spécialistes des chemtrails aux Etats-Unis ne se posent plus la question de savoir si ces trainées blanchâtre contiennent ou pas des substances toxiques car ils ont largement dépassé ce stade. Ils savent aujourd'hui de manière formelle ce que contiennent les CHEMTRAILS. Leur problème est bien ailleurs. Ce sont les conséquences désastreuses constatées depuis quelques années. En effet le largage de mégatonnes de poussières composées d'aluminium sensées freiner les rayons du soleil associées entre autre à du magnésium, sont en train de modifier en profondeur le PH de la terre, la rendant toxique pour les plantes.

     
    En effet le PH ( Potentiel Hydrogène ) normalement légèrement acide de la terre s'est transformé en PH Neutre dans bien des régions des Etats Unis.
     
    Cela a modifié profondément l'équilibre des micro-organismes inhérent à la bonne santé du sol. Par conséquent de nombreuses plantes et arbres meurent ainsi que de nombreuses espèces animales.

    Après analyse, on trouve entre autres dans les chemtrails du : baryum, de l'aluminium, du magnésium, des polymères synthétiques, des virus, des nanoparticules, et dans certains cas du sang séché etc.

    Est ce que l'association de virus et de sang séché présent dans certains cas à cette macabre préparation ont un rôle à jouer dans la gestion du climat, ou bien la présence de ces composants ont d'autres objectifs ?

    Il semble possible que de très nombreux gouvernements ont accepté OFFICIEUSEMENT le programme des chemtrails qu'on leur a vendu sans doute, sous le prétexte de gestion du climat dans l'intérêt de tous... Mais sous couvert d'un tel prétexte pouvant être louable pour certains... d'autres motivations ont put être associées de manière occulte.

    Ces épandages ou vaporisation effectués par de gros avions civils ou militaires entre 9 000 et 10 000 m d'altitude, ont lieu très régulièrement et pratiquement sur toute la planète depuis plusieurs années avec l'accord tacite des autorités des pays concernés, car cela ne peut en être autrement.

    Récemment au début du mois de Février 2013, ces épandages ont été observé dans le sud de la France, au dessus des villes de Marseille et d'Aix en Provence.

    LES CHEMTRAILS MYTHES OU RÉALITÉ ? QUELS EN SONT LES ENJEUX ?

    - 1°) MANIPULATION DU CLIMAT ?
    - 2°) EUGENISME ?

    ...D'autres conséquences très lucratives pour certains pourront éventuellement résulter d'un empoisonnement généralisé des sources alimentaires. En effet cela pourra favoriser le recours quasi incontournable pour l'ensemble de tous les agriculteurs de la planète aux graines d'origine OGM, seules résistantes à l'excès d'aluminium et autres métaux toxiques par exemple (Voir lien vidéo N° 4).
     
    Lorsque l'on veut évaluer les conséquences d'une catastrophe qu'elle qu'en soit l'origine il est habituel de compter les morts et d'évaluer les conséquences présentes et à venir sur différents plans : économique, écologique, humains, sociétal, etc.
    Certains considèrent les conséquences présentes et à venir des chemtrails (voir lien vidéo 4) comme n'ayant pas de comparaison connue dans l'histoire de l'humanité.
    Car détruire tous les jours avec des moyens matériel très important, VOLONTAIREMENT et méthodiquement le milieu naturel de l'homme et donc sa nourriture (l'eau, la terre, l'air et donc toute vie animale, végétale et aquatique) en déversant régulièrement des mégatonnes de toxique à travers toute la planète est l'apogée de la folie humaine. C'est vraiment jouer à l'apprenti sorcier car les conséquences multiples et variées pourront tout à fait échapper totalement au contrôle des personnes à l'origine de ce projet qui est aujourd'hui bien avancé...
    Dire tout cela ne consiste pas à "faire" dans le catastrophisme sensationnel ou spéculatif ou encore irraisonné mais simplement à décrire une situation telle quelle et de manière factuelle avec les informations que l'on possède aujourd'hui.
     
    Différentes personnes tournent en dérision le problème des chemtrails, mais sans s'y intéresser de manière objective et factuelle. Il suffit pour s'en convaincre de regarder la définition qu'en donnent certains sites ou organismes... Ceci étant dit cet article ne cherche pas à convaincre quiconque à propos des chemtrails, mais simplement à favoriser la curiosité individuelle de chacun d'entre nous. Ensuite que ceux qui estiment le sujet intéressant se fassent leur propre opinion libre de tous préjugés par des recherches personnelles et rigoureuses.
     
    Il ne sert à rien de se révolter ni par le déni, ni par la moquerie, ni par la violence, mais simplement étudier la justesse ou pas du problème des chemtrails. Ensuite si l'on en ressent l'urgence, en parler et favoriser toutes les prises de conscience individuelles jusqu' au plus haut niveau de responsabilité afin qu'il soit mis un terme à ce qu'une élite a décidé comme avenir pour l'humanité.
     
    Le gravissime problème des chemtrails vient de faire l'objet de débats au parlement européen au mois d'Avril 2013. ( voir lien vidéo ci-dessous)

    Voici 3 liens vidéos ou vous trouverez, entre autres, la description d'une terrible maladie qui semble avoir un lien direct avec les chemtrails selon certains médecins ainsi que des témoignages d'agent du FBI ou d'agent du gouvernement américain à propos des chemtrails (voir premier lien vidéo ci-dessous) mais aussi des analyses d'air faites à partir d'échantillons prélevés juste derrière la trajectoire de certains avions pendant leurs épandages (voir 3ème lien vidéo ci dessous). Pour finir vous découvrirez une enquête remarquable et très complète ainsi que l'interview de politiques américains toujours à propos du sujet de chemtrails ( voir le 4ème lien vidéo ci-dessous).

    VIDÉO SUR UNE MALADIE REDOUTABLE, D'UN NOUVEAU GENRE, QUI POURRAIT AVOIR UN LIEN AVEC LES CHEMTRAILS.

    MAIS AUSSI DISCUSSION DU PROBLÈME DES CHEMTRAILS AU PARLEMENT EUROPEEN AU MOIS D' AVRIL 2013

     
     
     
     
    ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    LES EXPERTS DU GIEC DE STOCKHOLM
     

    GIEC - Stockholm - 27-09-2013 : Les experts du climat ont fini par se mettre d'accord sur l'adoption du premier volet de leur propre cinquième rapport, qui ne sera publié qu'en janvier 2014 (comme quoi l'urgence a ses propres lenteurs...). L'annonce est claire et sans bavure : la situation s'accélère et s'aggrave assez nettement selon l'avis de la majorité des experts mondiaux participant au Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) par rapport au précédent rapport de 2007. Les experts sont aussi d'accord pour estimer que, selon leurs travaux, l'activité humaine utilisant les énergies fossiles depuis les années 1800 est responsable à 95% du réchauffement climatique constaté et mesuré. Et pour la première fois, une mention importante concernant la géoingénierie a été ajoutée au Résumé à l'intention des décideurs. Ce document d'une vingtaine de pages résumant pour les dirigeants la situation et les mesures à prendre, sert aux politiques et financiers à justifier leurs actions et sert de base pour les négociations diverses : ils ne peuvent comprendre de toute façon le rapport scientifique et doivent bien s'en remettre à ce résumé simplifié, qui peut servir de base d'action éventuelle pour les gouvernements convaincus (puisque les nations de la Terre ne sont pas unanimes sur le sujet non plus...).

    carte-des-risques-lies-au-rechauffement.pnghttp://www.lemonde.fr/planete/visuel/2013/09/27/la-carte-des-impacts-du-rechauffement-climatique_3486190_3244.html

    --------------------------------------------------------------------------------------------

     

     

     

     

    Les gouvernements admettent que des produits toxiques nous sont envoyés du haut des airs (chemtrails) et que des centaines de tests ont été menés!

    Le  résumé de ce qu’ils disent dans la vidéo:- L’homme a pris plusieurs photos des trainées d’avion qui semblaient « quadriller » le ciel. C’était comme les trainées habituelles sauf que celles-ci ne disparaissaient pas après un moment. Un peu après, il a vu des particules dans l’air (avec la brume) qui tombaient par terre, il en a recueilli sur le camion de son père et les a mis dans un bocal auquel il a rajouté de l’eau pour ensuite les faire analyser. La principale conclusion a été qu’il y avait un taux de Baryum 3 fois supérieur à la dose toxique. Ils ont ensuite contacté le département de l’environnement de la Louisiane qui leur a confirmé que ce taux de baryum était inhabituel, mais que prouver son origine était une tout autre chose.

    - Il n’y a pas d’accès à aucun document dé-classifié concernant la modification du temps.

    - Dans un texte de loi américain (Space preservation act) il y a un moment notion de « chemtrails «

    - Jusqu’à il y a 9 ans, le gouvernement américain avait le droit de faire des expériences sur ses citoyens. Seulement un *** (pas compris) a arrêter cette lois, avec des exceptions.

    - Un des effets du baryum est de diminuer les défenses immunitaires des individus.

    Les deux liens suivant sont en anglais mais pas difficile à traduire, le dernier et en français.

    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15082100?dopt=Abstract

    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15236778?dopt=Abstract

    http://www.chemtrails-france.com/articles/intoxication_baryum/index.htm

     

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------

     

    Vidéo à voir !

    http://www.youtube.com/watch?v=NXBQVcJKpZg

     

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------

     

     

    Science technologie et Nouvel Ordre Mondial: Le cas des "chemtrails"…

    Ceci n’est pas un phénomène nouveau. Il est établi que les gouvernements (principalement dans les pays de l’OTAN il apparaît..), "sèment" l’atmosphère de substances toxiques à terme… Quelle est la véritable raison ? Sommes-nous face a une mesure de terrorisme d’état , une de plus ?…
    Quelques éléments de réponse ici…
    - Résistance 71 –
     
    Chemtrails et geoingeneering
     
    Il existe des explications différentes données aux chemtrails, pour lesquels des scientifiques qui voudront bien en parler utilisent le terme de "géo-ingénierie" pour rendre sensiblement le largage de métaux toxiques au-dessus de nos têtes et notre empoisonnement ainsi que celui de nos familles plus respectable et, disons, "scientifique".  
    Certains des soi-disants "scientifiques" de la géo-ingénierie disent que la géo-ingénierie est nécessaire pour sauver la planète d’un changement climatique désastreux, mais bien sûr cela n’arrive pas en ce moment, c’est juste une proposition. D’autres affirment que rien de tel n’est même envisagé (ce n’est qu’une énorme théorie du complot). Aucun des porte-paroles officiels du gouvernement ne reconnaît ce qui se passe maintenant. Ils sont confiants que vous ne regardez jamais sérieusement vers le ciel, et que si pour une quelconque raison vous le faites, grâce à l’effet abrutissant de l’éducation publique et des médias, vous ne saurez pas ce que c’est que vous voyez.
     
    Le phénomène lui-même est très simple à identifier à l’œil nu. Vous pouvez observer des chemtrails se faire répandre presque tous les jours depuis à peu près n’importe où aux USA, et désormais dans beaucoup d’autres pays (dont la France, ndt). Quand des avions volent à haute altitude, vous pouvez parfois voir une très courte traînée de gaz derrière eux qui disparaît très rapidement. C’est ce qui s’appelle un "contrail", abréviation de condensation trail (traînée de condensation, ndt), provenant de la condensation de la vapeur, et qui apparaît alors que les gouttelettes d’eau se dispersent. Ensuite il y a d’autres avions qui laissent de longues traînées derrière eux qui ne se dispersent pas. Celles-là sont les chemtrails. Elles ne se dispersent pas parce qu’elles sont constituées de particules solides, pas de gouttelettes d’eau.
    Ce n’est plus une théorie
    Pendant longtemps, commençant quand les chemtrails ont commencé à apparaître dans tous les USA dans les années 90, ceux qui en parlaient étaient rejetés comme des théoriciens illuminés de la conspiration. Mais maintenant, il y a des preuves solides que les chemtrails sont réels. Des patentes décrivent certains des matériaux qui sont pulvérisés. Des lanceurs d’alerte militaires confirment que ces matériaux sont chargés à bord des avions à réaction pour être pulvérisés. Nous avons des preuves vidéo des embouts de pulvérisation sur les avions, et des nuages qui se gonflent des particules pulvérisées. Des échantillons d’air, d’eau et de sols relèvent les mêmes métaux toxiques, dont l’aluminium, le baryum et le strontium, et une liste d’autres matériaux toxiques dans le mélange, qui pleuvent sur nous presque tous les jours. Il n’y a plus de doute sur la question de savoir si cela se produit ou pas, ni subsiste-t-il de doute sur le fait que notre santé et la santé des animaux, des plantes et de la biosphère dans son ensemble sont gravement agressées. Les nano-particules telles que celles qui sont pulvérisées peuvent traverser la barrière sang-cerveau et affecter nos fonctions cérébrales, tout en empoisonnant d’autres parties de notre corps en même temps. L’aluminium et les autres métaux élèvent le pH des sols, réduisent radicalement la santé et les effectifs de toutes les formes de vie, depuis les micro-organismes du sol, en passant par les plantes et les arbres, les animaux, et l’humanité.
    Nous avons besoin des chemtrails comme nous avons besoin des chimiothérapies
    Certains des "scientifiques" qui admettent cette pratique, qu’ils nomment "géo-ingénierie" (c’est-à-dire ingénierie de la Terre), disent que la géo-ingénierie pourrait être requise pour nous sauver du réchauffement global et du changement climatique. Bien sûr, ils le font déjà, mais ils disent seulement que cela pourrait devenir nécessaire. Ils peuvent reconnaître qu’elle pourrait avoir "quelques effets nocifs" mais que nous pourrions en vouloir de toute façon tout comme nous pourrions avoir besoin de chimiothérapie contre le cancer.
    Une grande partie de mon parcours comprend une longue expérience en santé holistique. Je peux vous affirmer que je ne voudrais JAMAIS de chimiothérapie contre le cancer ou contre quoique ce soit d’autre, tout comme n’importe quel médecin ayant une compréhension claire de ce que c’est, de ce que cela fait au corps humain, et qu’il existe des alternatives naturelles et sûres. La chimio"thérapie" tue les cellules avec des poisons très puissants, injectés directement dans votre système sanguin. L’idée est qu’ils tuent aussi les cellules cancéreuses, ce qui est vrai, et l’espoir est qu’ils les tuent avant qu’ils ne vous tuent. Souvent, cela ne se passe pas très bien, et vous mourez en premier, alors que les cellules cancéreuses prolifèrent. Même avec la faible dose de chimiothérapie pratiquée par certains médecins que je respecte et dont les motivations sont bonnes, je ne suis pas convaincu qu’elle soit jamais un bon choix, en comparaison à ce qu’il est possible de faire d’autre.
    Bloquons simplement les rayons du soleil avec des métaux toxiques, aucun problème
    Avec les chemtrails (géo-ingénierie), l’idée est qu’en bloquant l’ensoleillement naturel et en l’empêchant d’atteindre la Terre, un refroidissement peut se produire, et à priori si on le fait perpétuellement, un réchauffement global dangereux peut être évité. La même technologie dévie des perturbations pluvieuses et des courants aériens dans les directions où des "scientifiques" pensent qu’ils devraient être, puisqu’ils sont tellement plus sages que la nature. Bien sûr un problème avec cette théorie est que les matériaux utilisés (tout comme en chimiothérapie) sont mortels en eux-mêmes. Ils tuent la vie sur Terre, depuis les organismes du sol jusqu’à nous, et ils bloquent l’ensoleillement qui est indispensable à la vie (ce qui aboutit à couper dans nos ressources en oxygène). Il y a bien sûr un point d’intérêt à cette approche pour les entreprises fabriquant des OGM comme Monsanto, qui travaillent en ce moment-même avec des Universités comme Cornelle et d’autres, à développer des arbres et des plantes OGM toxiques qui vivront là où les formes de vie naturelles périraient d’empoisonnement à l’aluminium. L’idée est que les entreprises de biotechnologie seront propriétaires de toute la nature, pour notre propre bien bien sûr.
    Dans quel but?
    Naguère je pensais que ces choses étaient commises du fait de la stupidité de nos dirigeants. Maintenant je me rends compte que c’est en partie vrai et en partie faux. c’est vrai, parce que beaucoup de gens à beaucoup de niveaux du gouvernement et de l’industrie croient leurs supérieurs qui leur disent que rien de mal ne va leur arriver s’ils vont pulvériser ces poisons partout, c’est juste les affaires courantes, et les scientifiques ont déjà déterminé que c’est une bonne idée. C’est déjà très haut sur le stupidomètre, mais c’est plus confortable pour beaucoup de gens, plutôt que de devoir vraiment réfléchir à ce que tout cela veut dire et au futur que cela crée. Où cela ne vient pas de la stupidité, c’est quand vous regardez aux niveaux plus élevés de contrôle, et vous arrivez là où la conception, les programmes et les ordres proviennent d’eugénistes. Ce sont là les gens dont l’intention est de réduire la population de la Terre. La plupart d’entre eux se disent qu’ils resteront dans l’élite privilégiée, et seuls ceux qui sont "en-dessous d’eux" mourront, et aussi c’est nécessaire "pour la Terre". La plupart ou tous ces niveaux de contrôleurs ont tort, ils sont aussi programmés pour l’extermination, une fois leur fonction remplie.
    Pareillement, dans ce qui se fait appeler de nos jours la "santé publique", les protocoles tels que la chimiothérapie sont administrés par ceux qui ne veulent pas s’admettre à eux-mêmes ce qu’ils sont en train de donner au patient, bien que beaucoup d’entre eux ne prendraient jamais ce genre de traitement pour eux-mêmes. Mais aux niveaux plus élevés de contrôle, le but de la plupart de la médecine moderne est aussi l’eugénisme, tout comme c’est le cas avec les chemtrails.
    Pour davantage de détails et de documentation sur les chemtrails et la géo-ingénierie, vous pouvez commencer par étudier ce qui se trouve sur le site Internet 
    www.geoengineeringwatch.org, ainsi que sur www.globalskywatch.com. Ils vous mèneront à d’autres sources à étudier. Pour une bonne explication de l’effet mortel de la médecine moderne, vous pouvez commencer en lisant le papier écrit par le Dr. Gary Null et le Dr. Carolyn Dean, intitulé "Death by Medecine " ("La mort par la Médecine", ndt). Mais ce qui est important, c’est que nous nous faisons graduellement et volontairement tuer, éliminer comme indésirables de la planète, par ceux qui sont actuellement au contrôle du gouvernement et des systèmes économiques. Et la purge s’accélère maintenant, devenant beaucoup moins graduelle. La vérité est que nous sommes face à un système qui est très sophistiqué, se servant d’opérations psychologiques, de tromperies et de programmation pour faire que la population ciblée fasse son travail, et concrètement se détruise (c’est-à-dire nous). Les détails sont très complexes, mais le plan n’est pas si compliqué. Se servir des moyens à la disposition du petit groupe aux manettes pour se débarrasser de la population indésirable de la Terre, leur laissant la planète, et peut-être un petit nombre d’esclaves si les robots ne peuvent pas gérer toutes les tâches pour eux. Voilà, en gros, où nous nous trouvons.
    Trop effrayant pour s’en préoccuper
    Alors pourquoi devrions-nous nous préoccuper de ces détails qui, si nous les regardons de près, pourraient être trop stressants et pénibles? Quand j’ai décidé d’aller aussi profondément dans l’étude de ces nombreux domaines reliés entre eux, afin de voir comment nous pourrions améliorer l’humanité, j’ai dû prendre la décision que je ne me laisserais pas aspirer par la sombre mentalité qui transpire de ces programmes malveillants, et l’équilibre a été difficile, mais nécessaire, à maintenir. En réalité, la seule raison de devenir complètement éveillé à cette situation est de voir comment nous pouvons y remédier.
    Ils attendent notre rebellion
    L’un de nos droits inaliénables et essentiels, reconnu mais non issu de notre Constitution, est le droit de nous défendre ainsi que d’autres par la force si nous sommes attaqués. Je pense qu’il est crucial de préserver ce droit, mais je ne pense pas que cela soit la manière de régler définitivement ce problème du système gigantesque qui a été mis en branle pour notre destruction. En fait, je pense que les dirigeants espèrent que nous aurons recours à la force physique en premier, pour qu’ils puissent lâcher leurs sbires et leurs meilleures armes sur nous, et ne pas être vus comme les agresseurs. Ils ont mis beaucoup d’accent sur la préparation à nous massacrer en masse.
    Que redoute nos agresseurs?
    Mais tandis qu’ils espèrent que nous devenions les agresseurs violents qu’ils peuvent facilement étiqueter comme "les méchants", ce qu’ils redoutent réellement est quelque chose de beaucoup plus subtil, et infiniment plus puissant, au point qu’ils feront quasiment tout et n’importe quoi pour que nous n’en sachions rien.
    Einstein a enseigné au monde que la quantité d’énergie cachée dans une seule particule de matière est en fait suffisante pour reconstruire l’univers entier. E=mc². La puissance de la conscience chez les êtres humains éclipse cette équation an comparaison. Si jamais nous nous éveillons et réalisons qui nous sommes réellement, ce de quoi nous sommes véritablement faits, et ce qu’est cette chose à laquelle nous nous référons avec le terme totalement inadéquat de "conscience", leur domination sur nous est terminée. Cette puissance appartient à chacun(e) d’entre nous, et attend d’être découverte. Elle nous permettra de faire directement tout ce que nous pouvions faire avec la technologie, et beaucoup plus. Là se terre la peur de ceux qui sont en haut du noir système, qui connaissent cette puissance, mais savent aussi qu’ils n’y auront jamais accès, comme il ne peut jamais être utilisé par ceux qui ont une intention malveillante.
    Il est inévitable que nous allons le découvrir, comme nous avions cette conscience il y a longtemps. Quand cela sera dépend de nous. Cette pièce de théâtre se dévoile sur plusieurs niveaux, bien que nous ne soyons pas conscients de la plupart d’entre eux. Que la souffrance continue et devienne grandement pire, ou que nous initions un changement vers l’expérience de l’amour et de la guérison est en réalité entre nos mains. Nous regarderons en arrière vers cette époque un jour, que j’espère très prochain, saurons que c’est vrai, et nous aurons accompli les changements pour libérer cette puissance.
     
    ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
     

    LES CHEMTRAILS

     

    Les chemtrails sont des outils très utiles pour réfléchir les ondes dont le but est le contrôle du climat. Par le contrôle du climat, entendez des pluies diluviennes ravageuses, des tornades telles que celle de 99,... Je vous invites à partager vos connaissances sur le sujet.

    Cette reflexion des ondes est une véritable arme de manipulation, car il émet une fréquence variant de 1 à 50, et l'homme est réceptif justement sur celle-ci. Nous devons nous attendre à une manipulation de masse par le biais de fréquence qui pourrais sournoisement avoir un impact sur notre ADN qui plus est en concordance avec des produits répandus par des chemtrails préalablement qui activerais certaine réaction dans notre organisme. Autrement dit, l'arme ultime, comme l'appellent certains, peut "gouverner" à distance les gens, sans qu'eux-mêmes s'en rendent compte... Un être humain conditionné avant de le passer au micro-onde. Un exemple : Deux avions dans un sens, deux autres dans l'autre qui se croisent et re-croisent. Créer un voile protecteur pour nous protéger des rayonnements solaires devenus trop nocifs dû à l'érosion (irreversible) de la couche d'ozone? En fouinant sur le net on trouve largement de quoi s'inquiéter!!!

    chem

    Qu'est-ce exactement : Les chemtrails sont des traînées laissées par des avions qui, contrairement aux traînées “normales”, sont persistantes et anormalement étendues. Les traces laissées par le trafic aérien habituel sont très minces et disparaissent après quelques secondes ou minutes. Les traces blanches dont on parle ici sont nombreuses dans le ciel (parfois 10 entrecroisées) et d’une largeur incroyable. Elles peuvent rester visibles pendant plus d’une heure sans perdre leur clarté et leur blancheur.

     

    Les produits toxiques et leurs effets

    Les chemtrails (voir explication ci-dessous) contiennent des maladies et des produits chimiques qui affectent l'état de conscience des gens, causent l'apathie. Ils sont accompagnés de la fluorisation de l'eau, même dans les bouteilles d'eau morte dites "naturelle" ou "de source" ou "minérale", de l'aspartame qu'on retrouve dans tous les restaurants, diètes, et hôpitaux, tous les autres additifs alimentaires et les drogues répandues à travers le monde, selon un programme visiblement bien établi. Les fluorides causent l'incapacité de la partie droite du cerveau qui gère la volonté des humains et la gauche, l'intuition et l'imagination. Le barium, l'aluminium causent des 'clivages' (division) dans le cerveau en bloquant l'interaction de certains acides aminés, la production de dopamine ou d'adrénaline, selon également la fréquence ELF utilisée dans l'environnement ambiant et de la capacité de discerner le réel de l'imaginaire. Ces 'clivages' empêchent la perception cohérente et la capacité de faire des liens ou de faire suivre l'information ou les données à d'autres zones du cerveau. Les fluorides et le sélénium peuvent, à hautes doses, causer des acouphènes ("entendre des voix"). Les tours à micro-ondes sont toutes placées sur des points stratégiques des grillages ou "treillis énergétiques" de la terre (NDLR: les lignes telluriques, notion bien connue dans le New-Age, puisque sur ces lignes sont construits tous les temples dédiés au culte des démons, comme Stonehenge, l'Acropole, les cathédrales, basiliques romanes et gothiques, ainsi que les pyramides, etc.). Les centrales nucléaires de tous les pays sont également construites sur ces mêmes lignes telluriques du treilli afin de brouiller, manipuler ou récupérer toutes les formes d'énergies physiques ou psychiques. Il faut ajouter à cela les nouvelles armes scalaires (Thomas Bearden) et le projet HAARP, l'arme ultime et vous avez la recette parfaite pour le contrôle total de toute vie... de toute la planète entière. (NDLR: Sans oublier bien évidemment la télévision, qui conditionne les pensées des hommes, et administre également un bombardement quotidien d'ondes pulsées qui rendent stériles les populations).

    Les chemtrails ont un impact observable sur la santé de ceux qui sont exposés à leurs retombées. Les théories qui expliquent la présence des chemtrails sont l’innoculation massive, le contrôle de la population et la suppression de l’évolution humaine. Une autre théorie consiste en la modification du climat. Cette dernière explication, étant tout aussi plausible, ne sera que peu développée ici-même.

    Ce phénomène s’est fait grandement remarqué au cours de cette année au Québec. Plusieurs observateurs ont été surpris de constater des traces étranges dans le ciel suite à des lectures et échanges sur le sujet. Un réseau d’informateurs s’est donc créé afin de propager l’existence des chemtrails auprès de leurs proches et ensuite, de la population en général.

    En espérant que cette lecture suscitera en vous une curiosité et une prise de conscience sur ce qui menace, réellement et présentement, votre santé et celle de vos enfants.

    Pourquoi on utilise les chemtrails?

    Voici un grand secret sorti de l’ombre qui coordonne les efforts d’un Nouvel Ordre Mondial; le contrôle des populations par des stratégies très peu scrupuleuses. Le secret dont s’entourent les opérations chemtrails s’établit dans le domaine des “Black Projects”: plans sombres et opérations gouvernementales-militaires nébuleuses. Plusieurs autres projets de ce genre sont présentement en exécution. Rappelez-vous le syndrome de la Guerre du Golfe qui a été volontairement dissimulé pour effacer toute responsabilité des grandes autorités. L’affaire est, depuis longtemps, étouffée!

    Quel est l’effet des chemtrails?

    Les chemtrails (CT) font l’épandage de produits bio-chimiques qui ont, selon la documentation, différentes propriétés et résultantes sur les populations visées. L’action des CT vise essentiellement à causer des variations sur le système immunitaire pour diminuer son fonctionnement. L’état de santé des gens et la réponse immunitaire sont donc des facteurs déterminants. Un ou plusieurs agents peuvent servir à une opération. Un agent bénin peut être additionné à un agent activateur qui provoquera un effet mortel à retardement. Vous trouverez, ci-bas, la liste de certains résidus laissés par les CT lors d’une analyse en laboratoire.

    Il est connu que dans les 3 jours suivant un épandage particulièrement intense, une série d’épidémies et de problèmes respiratoires se produisent dans la population exposée. Certains développements de pneumonies, symptômes de grippe ou de rhume ont été remarqués. Les cas de méningites et d’encéphalites ont aussi augmenté en relation avec les épandages. La théorie de la modification du climat résulte de l’augmentation d’ennuagement et de précipitations qui se produisent le jour suivant l’épandage.

    Que contiennent les chemtrails?

    D’après les nombreuses analyses des échantillons de résidus de CT disponibles sur internet, les substances suivantes ont été recueillies par les sites suivants: http://www.carnicom.com/bio.htm

    http://members.tripod.com/conspiracy2/contrailsanalyzed.htm

    Éthylène Dibromide (Dibrométhane):

    Banni en 1984 par l’EPA, l’EDB (C2H4BR2) est un additif de pétrole cancérigène et un insecticide avec une odeur de chloroforme. On prétend qu’il est semblable à l’iodure d’argent employé pour l’ensemencement des nuages et la modification du climat. Quand on l’absorbe, l’EDB cause la dépression du système nerveux central et l’oedème pulmonaire. Les symptômes de l’oedème pulmonaire sont: l’essoufflement, l’anxiété, respiration avec un sifflement et la toux. C’est un produit hautement irritable pour les muqueuses et les voies respiratoires.

    Le Pseudomonas aeruginosa:

    Bactérie très répandue et très résistante qui se trouve dans la poussière. Les souches naturelles ont été trouvées responsables de la contamination des hôpitaux et de l’eau potable. Lorsque inhalée par ceux qui souffrent d’une déficience du système immunitaire, tels que les victimes de la fibrose kystique, cette bactérie forme des amas de mucus appelés bio-films qui sont de véritables barrières infranchissables empêchant les défenses immunitaires et les antibiotiques d’agir.

    Le Enterobacteriaceae:

    Ce produit comprend la E. Coli et Salmonelle qui sont responsables des cas d’empoisonnement. Le plus intéressant dans la famille des entérobactériaceae est le Klebsiella genus dont l’espèce est responsable des infections causant la pneumonie.

    Serratia marcescens:

    Un dangereux pathogène qui peut causer la pneumonie. La documentation nous indique qu’une des plus grandes expériences militaires implique l’emploi du Serratia marcescens lors d’un épandage sur San Francisco. Les militaires répandirent ce produit sur la population pour tester l’efficacité d’une attaque bio-terroriste. Il s’ensuivit une épidémie de pneumonies qui tua un homme et qui augmenta les infections pulmonaires de 5 à 10 fois.

    Streptomyces:

    Les streptomycetes sont employées pour produire la majorité des antibiotiques employés en médecine générale et en médecine vétérinaire ainsi qu’en agriculture en tant qu’agents anti-parasitaires, herbicides et métabolites pharmacologiquement actifs.

    Un enzyme restrictif:

    Employé en laboratoire de recherche pour blesser et fusionner l’ADN. Cette enzyme fend et ouvre l’ADN et permet d’y insérer les segments désirés avant d’être réorganisé.

    Autres bactéries et moisissures toxiques capables de provoquer une maladie de coeur, l’encéphalite, la méningite, ainsi que des problèmes respiratoires et gastro-intestinaux aigus.

    Aucun virus n’est listé ci-dessus. C’est parce que les virus sont difficiles à détecter en laboratoire, encore moins à identifier. Néanmoins, la plupart des maladies résultantes ne répondent pas aux antibiotiques, suggérant que leurs causes sont en réalité virales.

    De ce que la documentation nous dit, les gouvernements du monde entier sont impliqués dans des épandages agressifs d’agents à effets biologiques sur la population. Il est évident que le gouvernement fédéral est impliqué directement ou indirectement puisqu’il est responsable du traffic aérien. Ils risquent beaucoup en faisant l’épandage durant la journée afin d’affecter le plus de personnes possible alors que celles-ci peuvent les apercevoir par en-dessous.

    Altération et incorporation d’ADN

    Il est concevable que nous puissions être infecté soit par une bactérie ou par un virus et que nous en soyons malade. Pendant ce temps, la bactérie ou le virus va altérer lentement notre ADN avant d’être anéanti par notre système immunitaire. Après que la maladie a été éliminée, les cellules altérées restent et continuent de se reproduire. Quelquefois, elles deviennent cancéreuses si le gène porteur est à l’état brut et défectueux.

    Comme il est mentionné, les CT contiennent des agents biologiques manipulés qui rendent les gens malades. Est-ce que cela ne suppose t-il pas une tentative internationale, par ceux qui sont responsables des programmes de CT, d’exécuter une thérapie génétique massive sur la population???

    Toute l’humanité est présentement en évolution; elle s’élève après plusieurs millénaires de noirceur profonde et d’oppression. La structure du pouvoir, réalisant que son règne tire à sa fin, travaille inlassablement dans un suprême effort, pour nous garder dans l’esclavage. L’utilisation des CT est en réalité une bien petite arme dans cet effort. Ce qu’ils visent vraiment c’est la création d’un NOUVEL ORDRE MONDIAL, qui leur permettrait de réintroduire un pouvoir totalitaire et absolu. Mais si les citoyens s’éveillent et que dans cet éveil ils reprennent leur pouvoir génétique et qu’ils se battent contre la tyrannie avec des pouvoirs absolus, le Nouvel Ordre Mondial connaîtra la défaite. C’est ce qui se passe présentement et les CT sont totalement inefficaces pour empêcher l’inévitable.

    Il y a très peu de gens qui connaissent le véritable objectif des CT, et ceux qui sont impliqués ont été trompés. On leur a fait croire au côté bénéfique du programme de la “vaccination massive”, et que cela était pour le bien de la population. Malheureusement, cette illusion comme tant d’autres, est montée de toutes pièces par la structure du pouvoir, qui s’écroulera en temps opportun.

     

    ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

     

     

    Réchauffement Climatique Anthropique le point de non-retour: le scepticisme se généralise

     

    JoAnne Nova, 18 Septembre 2013, url de l’article original: http://joannenova.com.au/2013/09/skepticism-goes-mainstream-a-tipping-point/

    ~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

    La mouvance mondiale climatique change de bord. Avec l’article de David Rose dans le Daily Mail, de Matt Ridley dans le Wall Street Journal (“We got it wrong on warming“), et cet excellent article de Ross McKitrick du  in the Financial Post, le message sceptique se généralise.

    La guerre (climatique) n’est certes pas finie, mais la course à l’information dans la couverture médiatique est montée d’un bon cran. Maintenant et ce pour la première fois, il y a un élément de concurrence, les journaux sérieux ne veulent pas être largués. Les chefs de rédaction ont fini par réaliser que les sceptiques avaient des arguments qui tiennent la route.

    En Australie, le grand échec de la taxe carbone dans les récentes élections produit toujours son onde de choc dans les informations, les institutions et l’ambiance générale. Ce fut une défaite cinglante. Des commentaires et des courriels reçus, je sais que ceci fut suivi de près autour du monde.

    Le Dr Roy Spencer, un ancien qui a plus de deux décennies d’expérience (en climatologie), se demande si cela est un grand virage amorcé:

     “… les récents évènements sont assez exceptionnels.” “Nous sommes maintenant à un point dans l’ère de l’hystérie sur le réchauffement climatique anthropique où la théorie du RCA du GIEC s’est écrasée devant la dure réalité des observations.”

    Ross McKitrick, Canada:

    “Pour ceux d’entre nous qui ont suivis le débat sur le climat depuis des décennies, les prochaines années vont être électrisantes. Il y a une très forte probabilité que nous soyons les témoins de la cassure d’un des plus grands paradigmes scientifiques du XXème siècle et les implications sur la politique mondiale pourraient bien être gigantesques… Quelque chose d’énorme va se passer. Les modèles prédisent une chose et les données empiriques montrent autre chose. Les multiples tentatives du passé pour essayer de masquer la différence se désintègrent. Alors que nous sommes au bord de voir l’émergence de données qui pourraient bien chambouler les fondations mêmes de la climatologie générale, ceci n’est pas du tout le moment d’entrer dans des procédures politiques coûteuses et des décisions sur le climat, fondées sur des modèles défectueux menant à l’erreur… Ce qui est généralememt appelé la “vision consensuelle” sur la science climatique est contenue dans la divulgation de données et de résultats de modèles informatiques. Ce qui est souvent réfuté comme étant une vision “sceptique” ou “négationiste”de la science climatique correspond aux observations faites dans le monde réel. Maintenant vous savez comment interpréter ces termes lorsque vous les verrez ou entendrez.”

    David Rose, UK, a parlé du fait que le GIEC allait diviser par deux son ratio de réchauffement, ce qui fut diffusé partout dans le monde.. Il est critiqué pour quelques détails (avec justifications) et clarifie que son article va changer de la “moitié” à un “quart”

     “Des scientifiques de pointe du climat confessent: Le réchauffement climatique est juste d’un quart ce que nous pensions et les ordinateurs ont fait des erreurs sur les effets des gaz à effet de serre.”

    Les fausses prédictions du premier rapport d’évaluation du GIEC

    Pour quiconque désire argumenter les points des prédictions du GIEC en 1990. Voici ce que le GIEC avait exactememt prédit (Here’s exactly what the IPCC predicted) et pourquoi nous savons qu’ils avaient tort, ici figure ma réponse aux trucs de défense du GIEC aux arguments des sceptiques (response to SkepticalScience’s tricks to defend). Voici les questions que les vrais journalistes devraient poser:  journalists could ask  à nos “experts en climatologie” au sujet du rapport de 1990. Voici les loupés majeurs de la défense de Frame et Stone.

    Citation de la première page de l’Executive Summary for Policy Makers, FAR 1990

     “Fondé sur les résultats du modèle courant, nous prédisons:

    Sous le scenario A des affaires courantes du GIEC, émissions de gaz à effet de serre, un ratio d’augmentation de la température moyenne globale pendant le siècle à venir sera d’environ o,3oC par décennie ‘avec un degré d’incertitude de o,2~0,5oC)

    [IPCC FAR summary]

    Pas de lézard ici: même si les émissions sont stabilisées aux niveaux de 1990, les températures devraient augmenter de o,2oC par décennie pendant les premières décennies.

     

     

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

     

     

    Pourquoi répandre des produits chimiques dans l’atmosphère ?

     

    Et dans quel but ?

     

    Je vous laisse le soin de répondre à ces 2 questions et de vous faire votre propre opinion, vous avez dans ce dossier tous les éléments et les liens pour mener votre propre enquête et vous faire votre propre opinion, les photos de se dossier ont été prises depuis le balcon de mon domicile (Suisse), pas besoin de se déplacer, ces épandages peuvent être vu de n’importe quels coin de la planète, ils ne prennent même plus la peine de le cacher, il suffit simplement de lever les yeux et de se poser les bonnes questions !

     

    Après lecture de ce dossier vous ne regarderez plus le ciel de la même façon.

     

    Les Chemtrails, qu'est ce que c'est ?

     

    Ciel sans chemtrail

    Ciel sans chemtrail
    Ciel avec chemtrails

    Ciel avec chemtrails
    Ca vous rappel quelques chose ?

     

     

    Chemtrail vient de l'anglais « chemical trails », traînées chimiques, produits chimiques répandus illégalement par des avions et qui persistent et s'étendent dans le ciel pendant

    plusieurs heures, par opposition à « contrails », de l'anglais condensation trails, traînées de condensation provoquées par le gel de la vapeur d'eau générées par le carburant habituel des avions et qui disparaissent en quelques dizaine de secondes.

     


    Ces trainées chimiques font partie d’un projet secret des gouvernements des pays industrialisés financé illégalement avec vos impôts et consistant à épandre des produits chimiques en général à haute et moyenne altitude à l'aide d'avions civiles ou militaires pour une raison cachée du public.

     

    Ces opérations ont été pensées, étudiées, discutées, comparées, chiffrées, planifiées depuis plus de 40 ans :

     

    Pour mémoire :

    Rapport du président des États-Unis Lyndon B. Johnson de 1965:
    Un changement de l'équilibre radiatif dans la direction opposée à celle qui pourrait résulter de l'augmentation du CO2 atmosphérique pourrait être produit en augmentant l'albedo, ou réflectivité, de la terre. Un tel changement d'albedo pourrait être provoqué par exemple en répandant de très petites particules réfléchissantes au-dessus de larges zones océaniques.
    Un changement de 1% de la réflectivité pourrait être obtenu pour environ 500 millions de dollars par an.

     

    La mise en application réelle de ces épandages à grande échelle a débutée dans les années 1995/1996.

     

    Les chemtrails à quoi ça sert ?

     

    Epandages en action
    Epandages en action
    Avions en action d'épandage

     

    Pour l'instant la seule explication vient de rapports qui présentent l'épandage de produits dans l'atmosphère comme un moyen de faire écran au rayonnement solaire pour réduire le réchauffement dû aux gaz à effet de serre (voir géoingénierie).


    Il semble que les épandages n'ont pas qu'un seul but, ces autres buts pouvant être:


    1) Protéger la terre contre le réchauffement naturel général du système solaire.

    2) Empêcher les radiations nocives du soleil d'atteindre la terre, radiations peut être dues à la destruction bien plus importante qu'annoncée de la couche d'ozone.


    3) Empêcher les cumulus et cumulonimbus de se développer en hauteur et d'atteindre la haute atmosphère (ou empêcher leur formation) pour protéger la couche d'ozone, en dispersant des matériaux absorbant l'humidité.


    La technologie Haarp est peut être utilisée dans ces opérations (ou fait double emploi en étant détournée par les militaires).


    On ne peut pas exclure que ces opérations soient également utilisées pour d'autres motifs comme répandre d'autres substances visant la population, produits pharmaceutiques, biologiques... comme l'ont montré les analyses de Clifford Carnicom.
    Les chemtrails semblent être également responsables de la sécheresse permanente.

     

    Composition des chemtrails


    Chemtrails en dispersion

    Dispérsion des chemtrails
    Dispérsion des chemtrails
     

     

    Les analyses de Clifford Carnicom, président d'une corporation à but non lucratif du même nom Institut Carnicom prétend avoir analysé des échantillons d'air prélevés au niveau du sol suite à des supposées opérations d'épandage. Les analyses des retombées auraient surtout révélé des métaux lourds, dont de l'aluminium et du baryum, voire des minéraux comme du calcium, du magnésium, et d'autres éléments comme du titane, des fibres de polymères microscopiques dans des zones supposées avoir été exposées au chemtrails

    Des recherches de Luigina Marchese, auteur d'un dossier sur les épandages chimiques publiés dans le n°3 de la revue italienne X Times, confirmeraient l'étude de Carnicom, indiquant un lien entre des épandages chimiques aériens non agricoles et des traces de baryum et d'aluminium dans des produits biologiques.

    Un groupe de citoyens nommé Arizona Sky Watcha contrôlé l'air, l'eau et le sol en Arizona et a récemment rendu plusieurs rapports qui ont été vite repris par d'autres groupes dans le pays. De nombreux sites en Arizona et spécialement Phoenix ont été évalués pendant plusieurs années et les résultats auraient montré la présence de taux élevés de produits chimiques toxiques (notamment de l'aluminium) attribués pour beaucoupaux chemtrails

     

     

     

    L'ignorance de la population est entretenue par:


    1) Le fait que presque personne ne regarde le ciel, il ne s'y passe théoriquement rien et regarder le ciel suffisamment longtemps quand il fait soleil (moment où sont généralement effectués les épandages) fait mal aux yeux.


    2) Le fait que les chemtrails sont blancs, couleur symbole de la propreté, de la pureté et de l'innocence. Imaginez le scandale si le ciel était sillonné de ces mêmes traînées mais cette fois d’une couleur vertes ou rouges...


    3) La campagne mondiale de désinformation, de tromperie et de lavage de cerveau organisée par les gouvernements qui n'a rien à envier à l'URSS des année 60/70 ou a une dictature et qui consiste à utiliser tous les médias possibles pour montrer des images de chemtrails. Le but étant de vous incruster dans le cerveau que la présence de traînées dans le ciel est quelque chose de normal et habituel.

    D’ici peu l’humanité regrettera d’avoir fermé les yeux sur ces opérations d’épandages…

     

    Conclusion:

     

    J’avoue avoir été septique un moment, car cette théorie de complot d’empoisonnement des populations est souvent rattachée à d’autres choses plus ou moins farfelues que vous pouvez entrevoir dans certaines vidéos sur le sujet, mais c’est une autre histoire, ne mélangeons pas tout…

    J’ai voulu me faire une opinion précise de ces épandages chimique sans autres arrières pensées, juste savoir pourquoi et comment ces épandages avaient lieu et dans quels buts.

    Et savoir si ces buts énoncés par les principaux investigateurs tenaient réellement la route, tenaient la route pour mon petit cerveau d’incrédule et tenaient la route au niveau scientifique du projet.

    Pour ma part il en ressort encore beaucoup d’interrogations, mais une chose me parait évidente, on ne disperse pas des produits chimiques dans l’atmosphère (en sachant qu’ils retombent sur terre) pour l’unique raison un peu simpliste de sauver la planète du réchauffement climatique…

    A vous de vous faire votre propre opinion, quoi qu’il en soit, si vous êtes en train de lire ces lignes c’est que vous avez suivi ce dossier jusqu’au bout et je vous promets que vous ne regarderez plus le ciel comme avant…Désolé…

     

    Le conseil de Grégory, modérateur du bon coin santé:

     

    Au bénéfice du doute, pour palier à toutes ces toxines qui nous tombent sur le coin de la figure, tentons au mieux d’en éliminer le maximum, nos patchs Carnosine et Glutathion vous aide efficacement à éliminer beaucoup de ces toxines que stock notre organisme…

     

     

     

    Pour en savoir plus :

    Documentaire sur les chemtrails : What in the World are they Spraying ? 

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Chemtrail

    RÉVÉLATIONS CHOCS D'UN BIOCHIMISTE À PROPOS DES "CHEMTRAILS"

     

    Etude norvégienne: Les effets biologiques des retombées de la géo-ingénierie sur la vie végétale

     

     

    -------------------------------------------------------------------------------------------------------

     

     

    Snowden uncovers shocking truth behind Chemtrails

    According to Snowden, chemtrails are the only thing keeping the US from global warming incineration, but at what price?

    According to Snowden, chemtrails are the only thing keeping the US from global warming incineration, but at what price?

     

    MOSCOW, Russia – Edward Snowden, the hacker who gained access to every secret corner of the Internet during his tenure at the NSA, has come forward with details of a classified project to alter the world’s climate. The shocking truth, as he says, is that chemtrails are part of a benevolent program aimed at countering global warming. By cooperating in secret with jet fuel manufacturers, government agents have carefully kept the massive chemtrail efforts completely under wraps. Snowden added, “I am only revealing this program because there is no oversight in the scientific community, no public discussion, and little concern for the side-effects which are well known only to a few privileged people interested in continuing the decades-long chemtrail program in secret.”

    Because climate change is a threat to U.S. agriculture, it has been labeled a national security issue. With the influence and cooperation of Monsanto, a secret Geoengineering lab dubbed Muad’Dib has been operating since the late 1960s, and the chemtrail program is often referred to by insiders as its “crown jewel.” Muad’Dib has aimed to protect North America’s climate at all costs – even if that means accelerating desertification in Sub-Saharan Africa or spreading trace amounts of carcinogens over lightly populated areas. Other side effects, which scientists at the secret Muad’Dib Geoengineering Lab have predicted, include droughts in the Amazon and powerful windstorms along the East Coast.

    Snowden shared decisive documents with The Internet Chronicle, but out of concern for national security, only his testimonial can be published. These documents contain references to scientists who would surely be targeted by foreign counterintelligence, and their knowledge is vital to short-term survival of the United States.

    Snowden said, “If this program were to stop, the scientists behind it strongly believe that within just one year the North American climate would spiral out of control, and crop failures would lead to a series of devastating famines that would quickly depopulate urban centers.”

    Because the program has been carried out on such a massive scale, skeptics might find Snowden’s story unbelievable. However, Snowden explained that the chemtrail program has been incredibly easy to hide, especially with the cooperation of jet fuel companies, a crucial part of the military-industrial complex. Snowden said, “The chemicals which are released by passenger airplanes have been covertly introduced as ‘additives,’ supposedly to improve efficiency. Only as the plane reaches cruising velocity does the heat and atmospheric pressure cause a chemical reaction that synthesizes the top secret carbon-trapping molecule. This process is imperfect, and many of the by-products are incredibly dangerous even in trace quantities. The most dangerous thing is that although chemtrails are keeping the climate of the U.S. reasonably stable, citizens are bombarded every day with an invisible rain of carbon-laden molecules, and the effect on health is totally unknown.”

     

    ---------------------------------------------------------------------------------------------------------

     

     

    http://chemtrailsplanet.net/2013/11/05/1990-chemtrails-manual-published-same-year-as-haarp-congressional-executive-summary/

     

     

    ---------------------------------------------------------------------------------------------------------

     

     

    ECOLOGIE DEVELOPPEMENT DURABLE ET ENERGIE
    --------------------------------------------------------
    Question publiée au JO le :  page : 12/11/2013 11746


    Texte de la question
    M. Joël Giraud attire l'attention de M. le ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie sur les phénomènes de «  » et la géo-ingéniérie. Un certain nombre d'articles sont parus dans des revues chemtrails scientifiques spécialisées ayant trait aux "mystérieuses traînées dans le ciel" plus connues sous le nom de « chemtrails ». Plus récemment, la Conférence du collectif «  » qui s'est tenu à Bruxelles le 9 avril 2013 a rendu ses skyguards conclusions et a présenté au Parlement européen une pétition afin de faire cesser les épandages aériens clandestins dans le ciel. La géo-ingéniérie qui comprend les interventions délibérées à large échelle visant à modifier le climat pour limiter le réchauffement climatique a des effets dévastateurs. Des milliers de témoins peuvent dénoncer des trainées d'avions dans le ciel qui se développent d'un horizon à l'autre, s'élargissent et fusionnent jusqu'à couvrir le ciel d'un nuage artificiel. En effet officiellement ces trainées sont considérées comme des traces de condensation laissées par les avions mais les scientifiques qui ont étudié la question mettent en avant le fait que les traces de condensation sont identifiables à des altitudes élevées de l'ordre de 10 000 mètres et que celles-ci se résorbent rapidement alors que les chemtrails apparaissent à des altitudes plus basses entre 2 000 et 5 000 mètres et s'estompent très lentement. Certains émettent l'hypothèse qu'il s'agirait là d'épandage de produits chimiques provoquant d'ailleurs des maladies respiratoires chez les populations survolées et que les appareils concernés sont des avions militaires sans aucune identification possible, écartant ainsi la piste des appareils civils qui ne seraient donc pas concernés par ces traces. Aussi, il lui demande de bien vouloir lui faire savoir si des études ont été diligentées par le Gouvernement afin d'apporter des réponses précises aux questions légitimement posées.

     

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

     

     

    Joël Giraud, le député pour qui un complot se cache derrière les nuages

     

     

    Contrail sunset. Janice Waltzer via FlickrCC License by

    Quand vous voyez la traînée blanche laissée par un avion dans le ciel, soit vous vous dites «il y a quelqu’un qui pense à moi» comme le veut la coutume, soit vous ne percevez que de la vapeur d’eau en suspension, ou alors vous êtes persuadé(e) qu’on est en train de vous déverser des produits chimiques sur la tête.

    C’est en tout cas la théorie à laquelle Joël Giraud, député du Parti radical de gauche des Hautes-Alpes et maire de L’Argentières-la-Bessée, croit dur comme fer. Au point d’interpeller l’Assemblée nationale le 12 novembre pour lui demander de diligenter une enquête sur ce phénomène de «chemtrails».

    Ce néologisme est construit à partir de la contraction de deux mots anglais «chemical trails», littéralement «traînée de produits chimiques». Il sert à désigner l’idée selon laquelle «les traînées de condensation qui persistent dans le sillage des avions de ligne ne seraient pas de la vapeur d’eau mais des produits chimiques volontairement répandus», explique StreetPress. Le procédé serait utilisé en géo-ingénierie, une science utilisée pour contrecarrer le réchauffement climatique par des manipulations de l’environnement.

    Interrogé par StreetPress à ce sujet, le député explique qu’il ne s’agit pas de toutes les traînées des avions. Certaines disparaissent, mais d’autres non et celles-là «quadrillent le ciel de façon régulière».

    «Les quadrillages qu’on trouve sur les grillés aux pommes dans les boulangeries ne doivent pas se reproduire dans le ciel! Et ça ne peut pas être un phénomène naturel puisqu’il est répétitif.»

    Selon Joël Giraud, des spécialistes de la géo-ingénierie auraient même approuvé ce genre de théories.

    Pas vraiment si l’on en croit un autre article de StreetPress paru en juillet dernier. Pour lutter contre l’effet de serre, il y a bien des possibilités de «vaporisation par avion de particules réfléchissantes dans la stratosphère pour renvoyer les rayons du soleil. Un projet qui pourrait ressembler aux “chemtrails“». Mais Olivier Boucher, présenté comme un des rares spécialistes français de la géo-ingénierie précise:

    «Ces expériences ne sont pas du tout à l’ordre du jour. Ce ne sont que des idées uniquement étudiées sur le papier ou lors de simulations numériques.»

    La théorie des chemtrails n’est pas nouvelle. Rue89 en parlait déjà sur son site en 2007, précisant que la rumeur a commencé à prendre bien plus tôt aux Etats-Unis, dès les années 1960, avec une accentuation du phénomène dans les années 1980. Relevant plusieurs observations des internautes comme l’accroissement des maladies ou des teneurs en aluminium dans l’eau potable sous le sillage des chemtrails, l'auteure du post, Hélène Crié-Wiesner, «spécialiste française vivant en Caroline-du-Nord», ne semble pas tout à fait insensible à cette théorie du complot.

    Mais la palme revient au député Joël Giraud. Quand le journaliste de StreetPress lui fait remarquer que dans Planes, le dessin animé de Disney, des avions passent leur temps à lâcher des chemtrails, l’élu n’hésite pas à y voir une intention délibérée d’accoutumer les enfants à ce phénomène.

    «C’est comme pour le coup des timbres avec de la chnouf derrière dans certains pays d’Amérique du Sud. Ils mettaient de la came derrière les timbres comme ça les gamins s’y habituaient à chaque fois qu’ils en collaient.»

     

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------

     

     

    La question des chemtrails abordée à la télévision espagnole

    Novembre 2013

     
    à voir sur le site d'Alain Soral: egalité et reconciliation
     

     

    Josefina Fraile évoque les rapports possibles entre chemtrails, géo-ingénierie et changement climatique dans l’émission Zamora es asi sur une chaîne de télévision locale espagnole (région Castille-et-León) :

     

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

     

     C O L L O Q U E I N T E R D I S C I P L I N A I R E 

     

     

     

    8-9 janvier 2014 ENS-Ulm, 45, rue D’Ulm 75005 Paris, salle Dussane Organisé par Amy Dahan, Norbert Schappacher et Mathias Girel Entrée libre dans la limite des places disponibles Inscription souhaitée : comite.ethique@cnrs.fr

     

     

    8 janvier 2014

    CONFÉRENCE INAUGURALE - 16 h

    Dominique Pestre (Directeur d’études, EHESS) (auteur de À Contre-Science, Politiques et savoirs dans les sociétés contemporaines, Le Seuil, 2013)

    - Entre hubris technologique, acteurs économiques et société civile. Quels rôle et place pour les scientifiques ?

    Discussion

    PREMIÈRE SESSION : la géoingénierie planétaire - 17 h15 -19 h 30

    Olivier Boucher (Directeur de recherche, LMD-CNRS)- Le climatologue face à la recherche en géoingénierie planétaire 

    Amy Dahan (Directeur de recherche émérite, centre Koyré-CNRS)et Mieke van Hemert (Post-doc, centre Koyré et IFRIS)- Gouverner la recherche en géoingénierie et/ou gouverner le déploiementdes techniques : comment définir des limites ?

    Discussion ouverte par Bernadette Bensaude-Vincent (Professeur Paris I)

     

     

    9 janvier 2014

    DEUXIÈME SESSION : les substances chimiques - 10 h -12 h15

    Robert Barouki (PU-PH, INSERM, Paris Descartes)- Bases de l’incertitude et de la précaution en toxicologie chimique 

    Nathalie Jas (Chargée de recherche, RiTME, INRA)- « Unruly Technologies ! » : L’impossible maîtrise des contaminants chimiques environnementaux 

    Discussion ouverte par Mathias Girel (ENS)

    TROISIÈME SESSION : les bactéries résistantes - 14 h -16 h15

    Pascal Maire (Hospices civils de Lyon, UMR CNRS 5558)- Le médicament a-t-il encore besoin de la clinique ? 

    Jean-Paul Gaudillière (Directeur de recherche INSERM) et Quentin Ravelli (CNRS)- Résistances aux antibiotiques : l’émergence et l’expertise d’un risque sanitaire global

    Discussion ouverte par Norbert Schappacher (Professeur U. Strasbourg)

    Pause : 16 h 15 -16 h 30

    Table ronde finale : 16 h 30 -18 h

    Sous la présidence de M. Leduc, avec D. Bourcier (CNRS), M. Campillo (Université J.Fourier de Grenoble), M. Morange (ENS),B. Bensaude-Vincent, A. Dahan, M. Girel, D. Pestre, N. Schappacher 

     

     

    PR2SENTATION DU PROGRAMME /

     

     

    Qu’est-ce que nous appelons des sciences à « très grande échelle » ? Il s’agit de recherches et d’interventions techno-scientifiques, réalisées ou projetées, dont l’échelle même compromet le contrôle effectif dans la durée et dans la taille, des effets escomptés, des risques engendrés et leur réversibilité. Selon les cas, l’« échelle » peut être spatiale, comme par exemple dans les projets de géo-ingénierie qui visent à opérer à l’échelle de la planète toute entière. Elle peut être temporelle, comme pour tous les projets dont l’envergure exige la prise en compte d’une chronologie proprement géologique; le problème des déchets nucléaires en fournit l’exemple très connu dans le débat politique. L’échelle peut aussi concerner le vivant dans sa globalité, ou bien toute l’espèce humaine comme dans certaines campagnes biomédicales. 

    Or, il arrive fréquemment que des projets de recherche ou des interventions scientifico-techniques produisent des effets qui finissent par dépasser, voire inversent, les objectifs premiers de leur conception. Plusieurs questions peuvent alors se poser : Peut-on entreprendre n’importe quelle recherche ? Jusqu’où doit-on développerles recherches à risques ? Comment s’arrêter, ou plutôt comment instituer une réflexion sur la dynamique d’une recherche en cours ? Qui décide de la légitimité d’une recherche ? 

    Le Comité d’éthique du CNRS, principal organisme de recherche français, souhaite ouvrir le débat. Le colloque que nous proposons n’est que le premier moment d’une réflexion qu’il faut approfondir. Une conférence inaugurale posera les principaux enjeux de cette question et l’inscrira dans l’évolution des rapports que les sciences entretiennent depuis plusieurs siècles avec nos sociétés. 

    Nous braquerons ensuite le projecteur sur trois exemples précis issus de disciplines et domaines variés: l’ingénierie planétaire, les substances chimiques, les bactéries résistantes. Ces exemples ont été retenus aussi pour illustrer trois situations temporelles distinctes par rapport aux risques et conséquences pressentis : dans le premier cas, les interventions scientifiques sont encore projetées mais n’ont pas eu lieu, dans le deuxième, elles sont en cours et fabriquent une situation globale qu’il fautpenser ; dans le troisième cas, les dynamiques de recherches et d’interventions ont déjà produit des effets indésirables à grande échelle. 

    Le dernier temps de la journée avec une table ronde finale devrait monter en généralité à partir de ces exemples. Les dynamiques mondiales de développement de nombreux domaines scientifico-techniques posent de multiples problèmes éthiques et politiques. En particulier, l’absence d’instances de gouvernance mondiale (voir l’échec de la gouvernance climatique onusienne), comme la faiblesse de la prise en compte politique à l’échelle des Etats-nations des enjeux politiques et sociétaux de long terme, rendent les enjeux de gouvernance globale cruciaux. Au-delà des questions de gouvernance, le colloque pourrait offrir l’opportunité d’explorer les traits communs de ces cas de figures et de discuter comment envisager leur évaluation.

     

     

     

     -------------------------------------------------------------------------------------
     

    Manifestation contre les chemtrails à Montélimar et Ploërme !

    27 Janvier 2014 , Rédigé par ActuChemPublié dans #Médias

    Manifestation contre les chemtrails à Montélimar et Ploërme !

    Ils étaient une soixantaine à s’être mobilisés hier à Montélimar contre la “géoingénierie du climat” ou “gestion du rayonnement solaire” autrement dit ces dispositifs scientifiques qui visent à manipuler le climat dans le but de limiter les effets du réchauffement de la planète.

    Ils répondaient à l’appel d’une marche mondiale lancée sur les réseaux sociaux pour ce samedi. Originaires de Montélimar, et plus largement du sud-est, d’Ardèche, du Vaucluse, des Bouches-du-Rhône ou de l’Hérault, jeunes ou retraités, ils entendaient dénoncer « les épandages aériens clandestins de produits toxiques (ou chem trails) » avec force banderoles et slogans “touche pas à mon ciel”.

    --------------------------------------------------------------------------------------------------------------

     

    SCOOP – Haarp : les vraies causes des inondations en Serbie, par Laurent Glauzy

    HAARP3-e1345983581619-300x150[1]

    Barajevo : site secret serbe du projet Haarp

    EXCLUSIVITE LLP : le site qui n’a pas peur de dénoncer le complot.

    Le 18 mai 2014, après sa victoire aux Masters 1000 de Rome, le n° 2 mondial de tennis d’origine serbe, Novak Djokovic, s’est exprimé au sujet des inondations qui ravagent actuellement l’ex-Yougoslavie, ayant provoqué la mort de plus de trente personnes et contraint des dizaines de milliers de personnes à évacuer leur maison : « C’est une catastrophe avec des proportions bibliques, je ne comprends pas que les médias internationaux en parlent si peu. »

    Et pour cause ! Le projet Haarp, arme de destruction massive et climatique entre les mains des Illuminati, serait bien, une fois de plus, à l’origine de ces catastrophes.

     

    Dans son livre paru en 1970, Between Two Ages : America’s Role in the Technetronic Era (Entre deux âges : le rôle de l’Amérique dans l’ère technétronique), Zbigniew Brzezinski, un des principaux concepteurs de la politique étrangère américaine, directeur de la sécurité nationale du président Carter, mentionne : « La technologie mettra à la disposition des grandes nations des procédés qui leur permettront de mener des guerres furtives, dont seule une infime partie des forces de sécurité auront connaissance. Nous disposons de méthodes climatiques permettant de créer des sécheresses et des tempêtes, ce qui peut affaiblir les capacités d’un ennemi potentiel et le pousser à accepter nos conditions. Le contrôle de l’espace et du climat a remplacé Suez et Gibraltar comme enjeux stratégiques majeurs. »

    Cette arme secrète abordée par Zbigniew Brzezinski correspond au projet Haarp, qui prépare notre monde à un Nouvel ordre mondial que les occultistes appellent l’« âge d’or » et à propos duquel Henry Kissinger, secrétaire d’État américain de 1973 à 1977 (du président Nixon), a déclaré : « Oui, beaucoup de gens mourront lorsque sera établi le nouvel ordre mondial. Mais ce sera un monde bien meilleur pour tous ceux qui survivront. » [Cf. Extraterrestres, les messagers du New Age ou Du mystère des Crop Circles au Mind Control : Quand la CIA et l’ufologie préparent un nouvel armement, 2009, p. 244.] Ces propos sont d’autant plus troublants lorsqu’ils émanent d’un homme d’origine juive allemande. Mais il est vrai que les satanistes ou les Illuminati sont au-dessus de toutes les religions.

    Voilà l’avenir que préparent à l’humanité la secte supra-maçonnique, les survivants des Pike, Weishaupt : des holocaustes auxquels les populations de l’ancienne Yougoslavie, par des pluies diluviennes, ou de l’Afrique, par des périodes de sécheresse sans précédent, sont à présent confrontées.

    Le docteur en science militaire Konstantin Sivkov, qui a travaillé pour l’État-major russe de 1995 à 2007, pense également que l’OTAN a utilisé cette arme climatique dans le massacre rituel contre la Yougoslavie, entre 1991 et 2001. Sirkov atteste qu’il est possible d’engendrer sur une zone limitée des pluies diluviennes comme déjà lors de la guerre du Vietnam, ou d’assurer un temps clair favorable au vol des avions de combat.

    Des journalistes de grande renommée, qui ne se plient pas à la vulgate officielle, ont depuis longtemps ouvert les yeux sur les réalités de ce monde entre les mains de satanistes.

    Couv1Extraterrestres

    Extraterrestres, les messagers du New Ageexplique comment derrière le mensonge « alien » les Illuminati cachent les prochains plans de destruction et de mise en esclavage de l’humanité.

    Ainsi, à propos du projet Haarp et des inondations de Serbie, John Robles, diplômé en russe de l’Université de Pennsylvanie, expose sur le site de la radio The Voice of Russia que « plusieurs de ses contacts en Serbie parlent d’un déluge sans précédent en lien avec le projet américain Haarp. » Il affirme notamment qu’un journaliste de la Pravda serbe a reçu des appels anonymes lui demandant de ne plus écrire sur ce programme d’arme climatique secret et sur une des stations mettant en œuvre le très discret ELF System qui serait implanté à Barajevo. Cette base de localité proche de Belgrade, est munie d’antennes surdimensionnées.

    On se souvient qu’en 2012, la Serbie menaçait non seulement de ne pas entrer dans l’Union européenne, mais d’accueillir de nouvelles enceintes militaires russes. En outre, sa population refuse les plans mondialistes au Kosovo. Qui plus est, le projet de gazoduc South Stream lancé par le président russe Vladimir Poutine devrait, fin 2015, alimenter l’Europe en gaz par un réseau qui traverse les Balkans, et plus particulièrement la Serbie, qui se trouvera au cœur du dispositif. Peut-être ces faits expliquent-ils les malheurs aussi imprévisibles qu’inégalés qui affligent précisément la Serbie ?

    John Robles écrit même que « les Américains ayant lâché les néo-nazis en Ukraine, provoquent maintenant un déluge en Serbie. »

     

    CLIMAT MENSONGES ET PROPAGANDE

     

    Climat, mensonges et propagande

    PDF | Français | 325 Pages | 9 Mo

    C’est la guerre ! D’un côté des climatologues alarmistes qui affirment que la Terre se réchauffe par la faute des activités humaines. De l’autre, les climato-sceptiques pour qui ce réchauffement a des causes naturelles. Qui croire ? Qui suivre ? Parce qu’elle dissimule des enjeux idéologiques et économiques colossaux, une banale controverse scientifique a pris une ampleur qui confine à l’hystérie. La lutte contre le réchauffement global est devenue une croisade, une obsession qui ajoute à la confusion et tue le débat scientifique.

     

    Loin de tout lobby et de toute passion, le géographe Hacène Arezki propose une remise à plat radicale, en répondant aux questions essentielles :
    • Quelle est l’ampleur réelle du réchauffement climatique ?
    • Ce réchauffement est-il sans précédent ?
    • Faut-il s’en alarmer ?
    • Hormis les activités humaines, quelles autres hypothèses sérieuses peuvent l’expliquer ?

    Au-delà des aspects scientifiques, ce livre lève le voile sur les véritables enjeux politiques, économiques et médiatiques du débat sur le réchauffement climatique. L’enquête sur l épopée d’Al Gore et sur le Climategate, entre autres, est éloquente. Ce livre possède une qualité rare : rendre le débat sur le climat accessible à tous sans sacrifier un instant la rigueur scientifique. Il faut absolument le lire, qu’on soit « réchauffiste » ou climato-sceptique.

     

     

    ---------------------------------------------------------------------------

     

     

    Les chemtrails, un hoax climato-complotiste selon une idiote !

    Posté le Mardi 19 août 2014 | Commentaires fermés

    chemtrail9Cette idiote ( une députée) représente le type même des personnes ayant perdu le sens de l’observation et de la critique. Elle est l’exemple de la victime de la propagande soporifique visant à paralyser toute activité cognitive. Alors que le GIEC (Groupe  Intergouvernemental d’Experts sur l’Evolution du Climat) a quasi explicitement admis l’existence des chemtrails, cette pauvre bougresse reste cantonnée dans une position opposée, complètement absurde, presque semblable à celle qui consisterait aujourd’hui en 2014, à mettre en doute la rotondité de la Terre. Elle dit qu’il n’y a jamais eu de photos prouvant l’existence de mécanismes d’épandages alors que ces photos sont nombreuses ! Bref, il suffit de lever la tête au ciel pour comprendre que les trainées chimiques observées n’ont rien à voir avec les vols civils car, si les jours se suivent et se ressemblent, les dessins dans le ciel sont complexes et totalement dissemblables ! Pourtant à météo quasi constante (humidité, température, pression…) des traînées innocentes, formées par la condensation de la vapeur d’eau, devraient être identiques ; mais non justement, les traînées incriminées ne sont jamais les mêmes. Ce sont ces traînées manifestement anormales que l’on qualifie de chemtrails, car elles résultent de l’épandage de soupes chimiques différentes et variées ! Les vols sont identiques, aux caractéristiques quasi semblables, mais pas les chemtrails ! Alors ? Qu’en est-il des autres questions embarrassantes, passées sous silence, alors qu’elles sont clairement posées dans le documentaire qu’elle commente ? Bref, un travail d’imbécile incompétente à l’image de la presstituée, perfusée aux subventions publiques.


    chemtrail19On en voit tous les jours qui zèbrent le ciel : pour la majorité d’entre nous, les traînées de condensation qui apparaissent dans le sillage des avions ne sont que de la vapeur d’eau. Mais dans les milieux conspirationnistes, ainsi que – il faut bien l’avouer – chez certains écolos ou militants de gauche, ces traces seraient plutôt la preuve de produits chimiques délibérément répandus à haute altitude par diverses agences gouvernementales et militaires qui chercheraient à modifier le climat et manipuler les populations. Alors, qu’en est-il ?

    • D’où vient la théorie complotiste des chemtrails ?

    La théorie des chemtrails – contraction de chemical trails, littéralement traînées chimiques – est apparue aux Etats-Unis en 1996 après la publication d’une étude intitulée Le climat comme un multiplicateur de force : posséder le temps en 2025 rédigée par sept militaires de l’université de l’Air américaine à la demande de l’US Air Force. Les auteurs avaient alors entrepris de voir comment, en 2025, l’aviation américaine pourrait « maîtriser le climat », en agissant notamment sur les pluies, les brouillards et les tempêtes, dans le but de parvenir à une suprématie militaire et aéronautique. Ce document s’inscrit dans une recherche plus large de l’armée américaine amorcée à l’apogée de la guerre froide sur les armes climatiques et la guerre environnementale, ainsi que de travaux de scientifiques sur la géo-ingénierie – la modification de l’équilibre énergétique de la Terre pour lutter notamment contre le changement climatique – lancées dans les années 1950.

    ---------------------------------------------------------------- 

    SAMEDI 25 AVRIL 2015 - Rejoignez-nous !!!
    MARCHE MONDIALE CONTRE LES ÉPANDAGES AÉRIENS CLANDESTINS DE PRODUITS CHIMIQUES, LES MANIPULATIONS DU CLIMAT, LA GÉO-INGÉNIERIE (GRS/SRM).

     

     

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

     

    Claire Séverac en conférence à Strasbourg

    Samedi 20 juin 2015 à 15h30

     

     

     

     

     

     ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

     

    Vladimir Poutine a décidé de s’attaquer aux Chemtrails !

     

     

    Vladimir Poutine se lève contre le gouvernement américain à nouveau: il dit avoir exigé que les forces gouvernementales occidentales arrêtent la pulvérisation de chemtrails en Syrie.

    Les forces militaires russes ont travaillé étroitement avec les forces occidentales sur les «détails opérationnels» qui n’ont pas été entièrement divulgués et restent «au-delà de top secret » des deux côtés, mais selon un rapport des Services de Sécurité Fédéral (FSB), d’importantes sources au Kremlin en contact proche avec des hauts gradés militaires russes, les renseignements Russes ont appris des tactiques et des procédures des occidentaux concernant l’exploitation normalisées (des chemtrails).

     

     

     

      

    Les Chemtrails sont resté régulièrement dans le ciel nord-ouest de la Syrie pour des journées entières au cours de frappes aériennes dirigées par les Américains sur Khorasan et al-Nusra, selon le rapport du FSB. Il est dit que ce déploiement chimique ne fait pas de victimes civiles, mais que les chemtrails sont là pour le contrôle psychologique et physique.

    La destruction des cultures et des tentatives de contrôler le temps sont un anathème pour le président Poutine. Il est un ardent partisan de la Convention sur la modification de l’environnement qui interdit «toute technique visant à modifier la composition ou la structure du biotope de la Terre. »

    Les forces militaires américaines et britanniques ont été ignoré ouvertement ces lois internationales depuis des décennies. Pendant la guerre du Vietnam aux États-Unis ont utilisé des herbicides et agents incendiaires comme le napalm, arguant qu’ils ne relevaient pas de la définition des «armes chimiques», et ils ont utilisé des avions pour pulvériser 10% de la surface totale des terres du Sud-Vietnam. 85% de la pulvérisation était pour de la défoliation et environ 15% était pour la destruction des cultures.

    Et en 2016, ils continuent de pulvériser les populations civiles dans une tentative de les contrôler, de modifier la structure du biotope de la Terre et aussi pour en faire une arme de contrôle du climat. Poutine est profondément opposé à cela. Il considère manipulation de la météo comme étant un jeu dangereux qui a des conséquences désastreuses.

    L’enfance de Poutine pourrait expliquer sa compréhension du fait que la nature doit être respectée et cultivée, et non pas manipulée et transformée en arme.

    Après le siège de Leningrad, qui a presque tué sa mère, sa famille a été forcée de se déplacer dans un bâtiment communal infesté de rats. Poutine a passé des heures à courir après les rongeurs dans l’escalier. Il a développé une maladie respiratoire. Quatre adultes, plus Poutine et son frère, étaient entassés dans une seule pièce de 20 pieds carrés sans eau chaude, ni salle de bain, ou toilettes. Il a surmonté ces conditions désastreuses en embrassant ses études ainsi que le judo, le karaté, le sambo qui est un art martial russe qui exige un intense équilibre entre l’esprit et le corps. Le président russe comprend la nécessité d’une vie saine et disciplinée.

    Source : http://yournewswire.com/putin-accuses-u-s-of-spraying-poisonous-chemtrails-over-syria/